Les essentiels de la Havane

  • Meilleur moment pour visiter La Havane : Janvier Février Mars Avril Mai Juillet Décembre.
  • Les meilleurs événements à La Havane : Festival des Boleros d'or de La Havane (juin), Carnaval (juillet), Festival de théâtre de La Havane (août), Festival international de ballet et Festival d'art lyrique (octobre).
  • Les meilleures plages de La Havane : Bacuranao, Tarará, Playa Mégano, Santa María del Mar, Boca Ciega, Guanabo, La Veneciana, Brisas del Mar, Jibacoa, Varadero.

Meilleurs bars de La Havane par quartier

  • Bars à Habana Vieja : Floridita, Cafe O’reilly, Café Paris, Casa Agua del Tinaja, Casa de las infusiones, Ruinas del Parque, Cafe el Escorial
  • Bars à El Vedado : Bar Bohemio, Casa de la Amistad, Encuentro, Fresa y Chocolate, Madrigal, Magic Flute, Up & Down
  • Bars à Miramar : Kpricho Bar

Meilleur bar à salsa de La Havane par quartier

  • Habana Vieja Sud : Maison de la culture de la Habana Vieja
  • Centro Habana : Casa de la Trova, Gran Teatro de la Habana, Peña de la Rumba Callejón de Hamel, Teatro America
  • Vedado : Cabaret parisien, Tropicana

Les meilleurs clubs de La Havane

  • Habana Vieja : Musée de la maison
  • Vedado : Turquino Cabaret, Centro Cultural Bertolt Bercht, Fábrica de arte Cubano, Gato Tuerto, Cofee Jazz, King Bar, Salon Rojo, Yellow Submarine, La Zorra y el Cuervo.
  • Miramar : Casú de la Musica de Miramar, Don Cangrejo, El Diablo Tuntun, El Sauce, Espacios, Opera de la calle, Sangri-la

Située sur la côte nord-ouest de l'île, La Havane est par extension l'une des seize provinces cubaines, souvent associée à la province de Mayabeque. Au programme : histoire, culture, gastronomie, musique et bien plus encore ! La Havane a tout pour plaire ! Lorsque vous quittez la ville, vous pouvez aussi facilement vous rafraîchir sur l'une des nombreuses plages à l'est de la capitale.

Activités à faire à La Habana, CubaBroche
Activités à faire à La Habana, Cuba

Comment se rendre à La Havane ?

Vols à destination de La Havane

La plupart des compagnies aériennes sont situées sur la Rampa, dans le quartier de Vedado.

AEROCARRIBEAN

  • Calle 23 n° 64, à l'angle de l'Infanta
  • +53 7 879 7524

AEROPUERTO INTERNACIONAL JOSÉ MARTÍ

+53 7 266 4644 / +53 7 266 4094 /+53 7 266 1133 (informations sur les vols)

Environ 10 miles au sud de la Havane.

Bon à savoir : depuis le 1er mai 2015, vous n'avez plus à payer la taxe de 25 CUC à l'aéroport avant votre vol retour, cette taxe est désormais incluse dans le prix du billet d'avion.

plages de havaneBroche

comment se rendre de l'aéroport de havane au centre ville ?

Depuis l'aéroport Jose Marti, plusieurs moyens de transport peuvent être utilisés pour se rendre au centre-ville :

Se rendre de l'aéroport de havane au centre ville En bus

Il existe deux itinéraires entre l'aéroport et le centre-ville : de l'Avenida de Boyeros (Avenida de la Independencia) à l'Université ; de l'Avenida de Boyeros à Ciudad Deportiva, puis Calle 26 et Calle 23.

Une ligne de bus principalement utilisée par les Cubains assure la liaison.

Il est payé en monnaie nationale, 40 centavos de pesos nationaux, et le trajet n'est pas direct.

Prenez le bus de correspondance entre le terminal 3 et le terminal 1 (vols intérieurs).

Au terminal 1, demandez l'omnibus qui mène à la Plaza de la Revolución.

Le trajet dure environ 1,5 heure.

havane cubaBroche

Se rendre de l'aéroport de La Havane au centre ville en taxi

En taxi, vous aurez accès aux taxis publics, des voitures jaunes portant l'inscription Cubataxi.

Prévoyez 25 CUC pour rejoindre le quartier de Vedado ou le centre historique, la Habana Vieja.

You can also take private taxis, now legal since Raúl Castro’s 2011 laws.

Ask to see the driver’s license and negotiate, you can easily reach up to 15 CUC the way, while with the taxis of Cubataxi you will not have the choice, because it is a fare imposed by the company that belongs to the state.

Bon à savoir : tous les taxis officiels ont des plaques d'immatriculation bleues.

Se rendre de l'aéroport de La Havane au centre ville en voiture de location

En voiture de locationEn cas de besoin, vous pouvez vous rendre directement aux guichets des différentes agences représentées à l'aéroport.

Il est recommandé de réserver avant le départ.

AIR EUROPA

  • Centre de commerce de Miramar
  • Calle 23 n° 64 – Between Infanta and P.Vedado
  • +53 7 204 6904 – www.aireuropa.com
  • [email protected]
  • Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 16h30, le samedi de 9h à 12h.
  • Un vol quotidien à destination de Madrid.

AIR FRANCE

  • Entre Infanta et Calle P. Vedado
  • Calle 23, n° 64 +53 7 833 2642
  • www.airfrance.com
  • Ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30.
  • Un vol quotidien vers Paris au départ de l'aéroport José Martí.
  • Durée du vol : de 8h55 à 9h50.

DÉAVIACIÓN CUBANA

  • Au coin de l'Infanta et de la Rampa.
  • Calle 23, n° 64 – Vedado
  • +53 7 834 4446

IBERIA

  • Between Calle 76 and Calle 78 – 5ta Avenida
  • Centro de negocios de Miramar, edificio Santiago de Cuba (rez-de-chaussée)
  • +53 7 204 3444 – www.iberia.com
  • Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h.
  • Un vol quotidien à destination de Madrid depuis l'aéroport José Martí.
havane cubaBroche

Se rendre à La Havane en train

Les horaires ne sont pas fiables et les trajets sont vraiment beaucoup plus longs qu'avec les bus Víazul.

You might as well be warned, don’t have any illusions and Cubans will tell you themselves: the train is the worst means of transport in Cuba.

Electricity failures, train breakdowns, crowded wagons and cockroaches as surprise guests…

Vous aurez droit à presque tout ! Seul point positif : c'est l'occasion de rencontrer des Cubains.

Deux types de trains circulent sur l'ensemble du réseau ferroviaire.

Le tren francés, le plus rapide, le moins inconfortable (climatisation, sièges inclinables) et le plus cher des trains.

It was sold by the SNCF in Cuba, hence the name “French train”, but it is an old train; nothing like our TGVs.

Pensez également à apporter de l'eau et de la nourriture, car il n'y a rien pour cela dans le train.

Autre possibilité, les trains dits réguliers, encore plus lents (c'est vraiment un sacerdoce) et que nous vous déconseillons.

havane cubaBroche
Havana Transportation : How to Get around in la Habana – Photo © Tristan Quevilly

Gare ferroviaire (Estación Central de Ferrocarriles)

  • Avenida Belgica, angle de l'Arsenal, Habana Vieja +53 7 861 2959
  • Billetterie ouverte de 8h30 à 18h du lundi au vendredi, samedi de 8h30 à 11h, fermée le dimanche.
  • It’s the main train station.
  • Reservation and purchase of tickets for tourists at the La Coubre train station, Calle Egido, a stone’s throw from the central station.

Vers Sancti Spírítus: départ tous les deux jours sur une base régulière.

  • Comptez 13,50 CUC et environ 9 heures de voyage.

Vers Santiago de Cuba: départ tous les 3 jours avec le tren francés (voitures climatisées et sièges confortables).

Comptez 62 CUC et environ 12 heures de voyage.

Arrêts à Santa Clara et Guantanámo.

Avec le train régulier, départ quotidien à 20h30.

Le voyage dure 14 heures et coûte 30 CUC.

Arrêts à Cacocúm (Holguín).

En direction de Bayamo : départ tous les deux jours en train régulier.

Comptez 25,50 CUC et environ 15 heures de voyage.

Le lundi, le train avec un départ à 18:45 va à Manzanillo pour 27.50 CUC.

ESTACIÓN DE CRISTINA

  • En face du Mercado Unico, Centro Habana
  • Avenida de Mexico No. 7

La station dessert Playas del Este. Terminus à Guanabo

havane cubaBroche
Transports à La Havane : Comment se déplacer à La Havane ?

Arrivée en bus à La Havane

Víazul est la compagnie de bus nationale que les touristes peuvent utiliser.

Le ministère des transports a décidé en 2008 que la compagnie Astro ne pouvait plus être utilisée par les étrangers pour leur confort .

but they are buses with correct comfort and they are above all much cheaper than the Víazul company’s buses.

Pour un petit pourboire supplémentaire, vous pouvez tenter votre chance et obtenir une place.

Compared to Víazul’s prices, you will be a winner when you travel with Astro, even with a small tip.

However, since Víazul’s fares are still very cheap for tourists, the Astro bus solution is only worthwhile if you really have a very small budget.

Il existe également une autre compagnie réservée aux touristes, Transtur, dont les prix sont harmonisés avec ceux de Víazul mais dont les billets ne peuvent être réservés que par l'intermédiaire des agences de voyage locales.

Seul Víazul est représenté dans les gares routières, mais pas Transtur, qui part généralement d'un point précis de la ville (adresse indiquée au moment de la réservation).

Les services sont les mêmes, et les agences vous proposeront l'une ou l'autre de ces deux compagnies, en fonction de l'horaire que vous recherchez.

Les bus sont confortables et généralement ponctuels.

It is advisable to buy your ticket at the latest the day before during the holiday season, so that you don’t end up on the road…

You should also be aware that you will need to arrive at the station at least 30 minutes in advance to check in your luggage, which is also a way of confirming your seat…

If you don’t stop 30 minutes beforehand, your seat is usually sold to people on the waiting list at lightning speed!

Important 

depuis 2015, il est désormais obligatoire de présenter son passeport lors de l'achat de son billet de bus Viazul ; vos nom et prénom sont alors scrupuleusement enregistrés sur une liste de passagers.

Sans passeport, toute vente de billets de bus sera catégoriquement refusée.

VÍAZUL ESTACIÓN DE AUTOBÚS

  • À l'angle de l'Av. Zoológico, Nuevo Vedado
  • Avenida 26 1152
  • +53 7 881 1108 / +53 7 881 5652
  • www.viazul.com
  • [email protected]
  • La compagnie Víazul dessert la plupart des grandes villes et sites du pays.

Les billets peuvent être achetés sur place une heure avant le départ ou dans les agences de voyage.

Bus de La Havane à Santiago de Cuba

3 départs quotidiens vers Santiago de Cuba

  • 00 h 30, 6 h 30, 15 h.
  • 51 CUC pour un aller simple.
  • Durée : 16 heures le jour et 13 heures la nuit.
  • Arrêts à Santa Clara, Sancti Spíritus, Ciego de Avila, Camagüey, Las Tunas, Holguín et Bayamo.

Bus de La Havane à Camagüey

  • Prévoyez 16 heures
  • 35 CUC.

Bus de La Havane à Varadero

  • 4 liaisons quotidiennes vers Varadero
  • 6h, 8h, 13h et 17h30.
  • Comptez 10 CUC pour un aller simple.
  • Durée : 3 heures.
  • Arrêt à Matanzas.

Bus de La Havane à Varadero à Viñales

  • 3 liaisons quotidiennes vers Viñales
  • 8h40, 14h et 11h25.
  • Prévoyez 12 CUC pour un aller simple.
  • Durée : 3 heures 15.
  • Arrêt à Pinar del Río.

Bus de La Havane à Cienfuegos et Trinidad

  • 2 départs quotidiens vers Cienfuegos et Trinidad
  • 7h, 10h45 et 14h15.
  • Comptez 20 CUC pour Cienfuegos et 25 CUC pour Trinidad, pour un aller simple.
  • Durée : 5 heures 35 pour Trinidad.

Se rendre à La Havane en bateau

MUELLE DE LUZ

Entre San Pedro et Santa Clara

Habana Vieja

From this “Quay of Light”, ferries depart for the other side of Havana Bay to Casa Blanca (from there the train from Hershey to Matanzas departs 3 times a day at 6:11, 12:27 and 17:51) and Regla.

Toutes les 20 minutes de 4h30 à 23h30 pour un peso cubain.

havane cubaBroche
Transports à La Havane : Comment se déplacer à La Havane ?

Où séjourner à La Havane

Si vous voulez visiter la HavaneL'hébergement est déterminant pour la réussite ou l'échec de votre séjour. Il y a cependant certaines choses à considérer avant de choisir le meilleur endroit pour séjourner à La Havane.

Voilà ce qu'il en est :

La Havane s'est développée d'est en ouest.

L'architecture évolue donc considérablement au fil du temps, reflétant différentes périodes et différents styles.

Habana Vieja nord

Dotée d'une histoire très riche, la vieille ville, l'ensemble de la Habana Vieja, est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1982.

Elle abrite d'innombrables monuments et bâtiments des 17e, 18e et 19e siècles.

Un effort considérable a été entrepris pour restaurer l'ensemble de la zone et se poursuit sans relâche.

Il vous sera donc particulièrement agréable de déambuler dans les rues de Habana Vieja, de découvrir ses superbes monuments et de visiter ses musées.

Vous ne cesserez d'admirer la beauté de ses bâtiments et votre appareil photo numérique risque d'être saturé dès les premières heures de votre visite, car vous voudrez prendre des photos de tout ! La partie nord de la Habana Vieja (vieille Havane) s'étend du port où la forteresse Castillo del Morro monte la garde au nord de la baie jusqu'à la pittoresque Plaza de la Catedral et la Plaza de Armas plus au sud.

Sur son versant ouest, cette zone est délimitée par le mythique Musée de la Révolution, le Musée des Beaux-Arts et le Mémorial de Granma.

La Habana Vieja sud

Le sud de la vieille Havane est délimité par la Plaza de San Francisco de Asís et la Plaza Vieja au nord, par la gare centrale au sud et par l'avenue Zulueta à l'ouest.

Comme dans la partie nord de Habana Vieja, les monuments et les musées ne manquent pas.

Cette zone concentre cependant un plus grand nombre d'églises et de couvents, qui rappellent l'importance du pouvoir religieux qui fut omniprésent pendant plusieurs siècles à La Havane.

C'est également dans ce quartier qu'est né l'illustre personnage historique cubain José Martí ; on peut visiter sa maison natale qui a été transformée en musée.

Un autre monument national est le rhum Havana Club, dont le siège est situé dans le Museo del Ron Havana Club.

Vous aurez plaisir à découvrir ce musée, ne serait-ce que pour la dégustation de rhum vieux qui clôt la visite.

Centre de la Havane

La délimitation de ce quartier n'est pas toujours bien définie, mais il est admis que Centro Habana comprend tout ce qui se trouve à l'ouest des vieux murs, jusqu'à la rue Infanta, la frontière avec le quartier de Vedado.

Au nord, on peut considérer qu'elle s'étend jusqu'au Malecón et au sud jusqu'à la gare ferroviaire.

Ce quartier est une étape incontournable pour tous ceux qui veulent s'immerger dans la vie quotidienne et les réalités des Habaneros.

De superbes bâtiments coloniaux, pour la plupart décatis, accueillent les familles les plus populaires.

Peu de sites touristiques en soi, si ce n'est le barrio Chino, qui n'a de chinois que le nom (hormis son arche et ses quelques restaurants chinois), et le Malecón, célèbre front de mer qui court sur 8 km au nord de la ville.

El Vedado

Le Vedado était un quartier de familles aisées de La Havane au début de la révolution et est maintenant un quartier moderne de La Havane.

Il est essentiellement résidentiel, bien qu'il y ait beaucoup d'activité, de jour comme de nuit.

La Calle 23, également connue sous le nom de Rampa, est devenue l'une des avenues les plus animées de la capitale : bars, cabarets et boîtes de nuit y abondent.

Le plan urbain du Vedado, conçu en damier et articulé autour de vastes artères orthogonales, est directement inspiré du modèle nord-américain.

L'ouverture du Vedado sur l'océan et le Malecón, qui court sur plusieurs kilomètres le long de son bord nord, lui donne plus de perspective et de ventilation.

Plus au sud, au-delà de la Calzada de Zapata, se trouve le "Nuevo Vedado" où se concentrent de nombreux monuments et musées de La Havane, notamment la Plaza de la Revolución, le Mémorial José Martí et le cimetière Colón.

Depuis le Vedado, il est très facile de rejoindre la vieille Havane, qui se trouve à seulement 5 km le long du Malecón.

Les casas particulares y sont légion, notamment en face de l'université ou sur la Calle 21 entre la Calle J et la Calle O.

Miramar

Le Miramar est le quartier le plus huppé de La Havane et donc de Cuba.

Elle est caractéristique de la période de la république néocoloniale (1902-1958).

Quant au Vedado, l'architecture de ses rues est très proche de celle des rues d'Amérique du Nord, car elles se croisent toutes à angle droit et ne sont pas nommées mais numérotées.

Les ambassades et les résidences qui s'y trouvent en font un quartier très chic en dehors du centre-ville.

Géographiquement, le Miramar est bordé à l'est par la rivière Almendares, à l'ouest par le Palacio de Congresos et au nord par la côte.

Au sud, le Miramar est plus ou moins bordé par l'Avenida 7ma et l'Avenida 19.

En ce qui concerne les chambres du Miramar, les prix sont les plus élevés de toute l'île, bien que cette zone soit principalement résidentielle : comptez 35 CUC minimum.

Sans compter l'important budget taxi dont vous aurez besoin pour vous rendre dans le centre de La Havane.

Vous ne trouverez pas non plus de magasins locaux.

Things to do in Havana

Le Capitole

It’s the border between Central Havana and Old Havana. That building that was intended in the 1920s to resemble Washington’s Capitol, St. Peter’s Square in Rome and the Pantheon in Paris.

havane cubaBroche
havane cuba

Elle a finalement été construite pour abriter le Sénat cubain, bien qu'elle abrite aujourd'hui le ministère des sciences et de la culture ainsi que l'Académie des sciences.

Il est toujours en cours de restauration.

Capitolio La Habana Cuba @vinales galleryBroche
Capitolio La Habana Cuba @vinales gallery

La vieille Havane change, les bâtiments les plus emblématiques sont restaurés, certains sont transformés en hôtels de luxe, le capitalisme entre au cœur de la Révolution.

Right in front of the Capitol are the cars of the 50’s, Americans, symbol of the city and the country.

Capitolio La Habana Cuba @cubanostalgiaBroche
Capitolio La Habana Cuba @cubanostalgia

They are the predominant cars, Americans from the time of Batista’s dictatorship.

Aujourd'hui, nombre d'entre eux sont entièrement reconstruits, avec une luminosité qui éclaire les rues de La Havane.

La Habana Cuba @destinationchaserBroche
La Habana Cuba @destinationchaser

Ce sont évidemment les touristes qui profitent des promenades dans la ville, qui ne sont d'ailleurs pas bon marché.

Alicia Alonso Ballet national de Cuba

C'est peut-être le bâtiment le plus spectaculaire de la ville, de style néo-baroque, rempli de statues en pierre.

Plus typique des bâtiments que l'on voit de l'autre côté de l'étang.

Il a été inauguré en 1834, presque deux cents ans plus tard, il éblouit le début du Paseo del Prado.

La Habana Cuba @jotaciambottiBroche
La Habana Cuba @jotaciambotti

Le nom actuel est dû à la célèbre danseuse cubaine Alicia Alonso, actuellement directrice du Ballet national.

Malgré son âge, elle continue d'être reconnue dans le monde entier.

We never get to go in to see a show, but I think it’s really worth it.

Hôtel Inglaterra

Avec le Ballet national de Cuba, il se distingue par sa propreté et son architecture.

Il se détache encore plus à côté du reste des bâtiments.

Hôtel Inglaterra La Habana Cuba @Cuba street photographyBroche
Hôtel Inglaterra La Habana Cuba @Cuba street photography

It’s probably one of the most expensive hotels in the city along with the Hotel Nacional or the Habana Libre in Vedado.

Paseo del Prado

Oui, il porte le même nom que le Paseo de Madrid, et dans une certaine mesure, il vous le rappelle.

Sa promenade centrale, remplie de sculptures de lions vigilants, vous permet de regarder des deux côtés et d'admirer des bâtiments incroyables, impressionnants et décadents.

Paseo Marti La Habana CubaBroche
Paseo Marti La Habana Cuba

Si La Havane maintenait un état de conservation comme les villes européennes, elle serait, à mon goût, la plus belle ville du monde, bien plus que Saint-Pétersbourg.

I love it as it is, but it’s a pity to see some real architectural gems in ruins.

Habaguanex existe depuis 1994.

Paseo Del Prado La Habana Cuba @AnonymousBroche
Paseo Del Prado La Habana Cuba @Anonymous

Il s'agit d'un projet d'Eusebio Leal Spengler qui vise à réinvestir l'argent récolté par le tourisme dans la réhabilitation du centre historique de La Havane et dans des projets sociaux pour ses habitants.

It is financed through the company’s restaurants, hotels and museums.

Ce qui est bien, c'est qu'il n'a pas l'intention de transformer la vieille Havane en un parc d'attraction touristique, mais de la rendre aux citoyens qui y vivent au quotidien.

Ainsi, les bâtiments récupérés sont utilisés comme gériatrie, écoles, centres de soins pour handicapés, etc.

Musée de la Révolution

Il s'agit d'une visite essentielle pour comprendre le Cuba d'aujourd'hui, son passé et peut-être son avenir le plus proche.

Il peut être divisé en deux parties.

Il y a d'abord une exposition sur l'histoire du bâtiment.

Construction du gouvernement à l'époque de Batista.

Museo De La Revolucion La Habana Cuba @vinales galleryBroche
Museo De La Revolucion La Habana Cuba @vinales gallery

Puis il parle de la Révolution.

Il y a des maquettes, des photos, des affiches sur la Révolution, comment elle a commencé, les motifs, ce qu'il y avait avant, ce qu'on a cherché et ce qu'on a obtenu.

Il semble évident que, dans une certaine mesure, il y a de la propagande.

But knowing how to draw straws, you’ll understand many things.

Pourquoi il y a un blocus commercial, qui et quelle était la raison du blocus.

À l'extérieur, dans le parc adjacent, se trouve le navire Granma, avec lequel Fidel est arrivé à Cuba depuis le Mexique.

Rue Obispo

La rue Obispo est la rue qui vous mène de la Floridita à la Plaza de Armas, une rue faite pour les touristes, mais qui vous laisse vous perdre dans ses transversales.

Calle Obispo La Habana Cuba @lowBroche
Calle Obispo La Habana Cuba @low

Plaza de Armas

C'est la place la plus ancienne de La Havane. Elle a été construite presque après la fondation de la ville. Juste à côté se trouve le Castillo de la Real Fuerza.

Plaza De Armas La Habana Cuba @ditaBroche
Plaza De Armas La Habana Cuba @dita

Parce qu'il était si proche, des manœuvres militaires y étaient organisées.

If we talk about colonialism and the 16th century and look at the Plaza de Armas, we will realize that we are in Cuba, that it was a colony and that in some way, Cuba’s past is very much linked to the Spanish past.

Cette place est maintenant un marché de livres d'occasion assez intéressant, ainsi que bon marché.

Castillo de la Real Fuerza

This was one of the places that surprised me the most. It’s one of the oldest fortresses in the entire American continent. It’s right next to the Malecon, and the views from above are beautiful.

Il abrite aujourd'hui le musée de la navigation, et c'est la partie qui m'a le plus surpris et qui m'a plu.

Castillo De La Real Fuerza La Habana Cuba @carnoteveBroche
Castillo De La Real Fuerza La Habana Cuba @carnoteve

Il raconte l'importance de La Havane dans le commerce avec l'Europe, notamment pour le transport de l'or et de l'argent.

Les navires venaient du Mexique à La Havane et de là, ils étaient escortés jusqu'en Espagne, généralement à Séville, pour éviter les attaques des pirates et de la marine anglaise.

La Havane a été choisie comme l'un des plus importants chantiers navals de l'empire espagnol, et le plus grand navire de l'époque, le galion de la Santísima Trinidad, y a été construit.

Il était utilisé pour transporter des marchandises entre le Mexique et les Philippines. Ce navire a fini entre les mains des Anglais. Il existe une maquette d'une taille impressionnante à l'intérieur du musée.

Vous pouvez voir à quoi ressemblait l'intérieur du navire et à quoi servait chacun de ses étages. Un vrai bijou.

Il contient également les trésors espagnols provenant d'épaves de navires au large des côtes cubaines. Il est impressionnant de voir la quantité d'argent et d'or, les pièces, les bijoux et les lingots.

Il est possible que ce trésor ne représente qu'une très petite quantité par rapport à ce qui devait être là.

La Bodeguita del Medio

La Bodeguita del Medio est devenue tellement touristique qu'elle a perdu un certain charme.

Bodeguita Del Medio La Habana Cuba @jabmprBroche
Bodeguita Del Medio La Habana Cuba @jabmpr

Nous l'avons fait et nous avons profité d'un endroit vide de touristes et nous avons pu parler aux serveurs.

Plein de photos et de murs écrits au stylo rappelant qui est passé par là, il est la trace du passé et du présent.

Ernest Hemingway, Pablo Neruda ou Nicolás Guillén sont passés par cette petite cave.

It is famous for its mojito, Hemingway has already written on the walls, “My mojito in the Bodeguita, my Daiquiri in La Floridita”.

La Floridita (au début de la rue Obispo) est créditée de l'invention de ce cocktail, le Daiquiri.

Cathédrale de San Cristóbal

Sur une autre place typiquement coloniale, avec une tour différente des autres, cette cathédrale se distingue quelque peu du reste des cathédrales coloniales.

Iglesia San Cristobal La Habana Cuba @veronicasblondediaryBroche
Iglesia San Cristobal La Habana Cuba @veronicasblondediary

Dans les environs, il y a des vieilles femmes habillées de blanc ou de couleurs vives qui fument de gros cigares, très photogéniques, pour un dollar, elles se laisseront photographier avec vous.

Rue Mercaderes

Cette rue naît à Obispo et meurt en face de la Plaza Vieja. C'est une autre des rues les plus soignées et récemment réhabilitées. Vous remarquerez la différence lorsque vous vous y promènerez et que vous vous perdrez dans la vieille Havane.

Calle Mercaderes La Habana Cuba @giulia ottinoBroche
Calle Mercaderes La Habana Cuba @giulia ottino

Plaza Vieja

It’s called Plaza Vieja and yet it seems to be the newest of all. Its origins are also from the 16th century. It was created shortly after the city was founded and has undergone changes, many changes.

Aujourd'hui, les bâtiments dotés de vitraux noucentistes, dont on dit qu'ils ont été inspirés par Gaudí, coexistent avec des bâtiments baroques.

Plaza Vieja La Habana Cuba @beckwhattheckBroche
Plaza Vieja La Habana Cuba @beckwhattheck

Il regorge de terrasses et de restaurants, ainsi que d'étranges sculptures et une fontaine très frappante.

Dans la rue San Ignacio, qui mène à la Plaza Vieja, se trouve l'un des bâtiments baroques les plus impressionnants de la ville. Le mieux est de monter gratuitement sur la terrasse par son ascenseur centenaire et de profiter d'une vue magnifique sur la ville.

Calle de los Oficios

Calle de los Oficios est également né dans la rue Obispo, et est mort dans la Chambre de commerce de La Havane, en face du couvent de San Francisco de Asís, sur la place du même nom.

Cette rue est curieuse, car ici se trouve la seule mosquée de la ville, récemment construite, 2012 je crois me souvenir.

Il y a aussi la maison arabe. Cette rue est encore mieux conservée que la rue Mercaderes. Les bâtiments ont une forte empreinte coloniale.

Place San Francisco de Asís

Cette place et son couvent vous font imaginer ce qu'était la Havane coloniale au XVIe siècle. C'est sentir la lumière de la place, sur les différents bâtiments qui la composent.

Regarder les balcons, comme si vous étiez dans un film de l'époque.

La Habana Cuba @PicsbyjairoBroche
La Habana Cuba @Picsbyjairo

Le Malecón

Le Malecón est présent dans la Vieille Havane, la Havane centrale et El Vedado.

It’s part of the daily life of Cubans, their little sip of rum packaged in tetra brik (no kidding), their guitars.

Des pêcheurs à la recherche d'une bonne prise.

It’s a very pleasant walk.

El Malecón La Habana Cuba @nats travelgramBroche
El Malecón La Habana Cuba @nats travelgram

The music and atmosphere starts at night, although it doesn’t stop being alive at any time of the day.

Le Malecón est aussi le lieu des jineteros, des personnages qui viennent vers vous pour essayer de vous vendre quelque chose, que ce soit du rhum, des cigares, vous emmener dans un bar, etc.

Évitez-les, vous finirez par acheter un rhum qui n'est pas du rhum, des cigares qui ne sont pas des cigares non plus, et si vous allez dans un bar, vous paierez une facture comme si vous faisiez la fête à Oslo.

Venez rejoindre ceux qui chantent, si vous en avez envie, et profitez du Malecón.

I’d like to give some advice here.

Les vols d'appareils photo et de sacs se produisent sur le Malecón.

Ils se produisent généralement lorsque quelqu'un saisit le sac ou l'appareil photo avec force et s'enfuit.

El Malecón La Habana Cuba @tripaimBroche
El Malecón La Habana Cuba @tripaim

It gets lost in the alleys and goes from hand to hand, you’ll never see it again.

Maybe they show up on a motorbike and pull the bag, just like before, you’ll never see it again.

Les Cubains vous disent de faire attention, de ne pas laisser voir votre sac ou votre appareil photo.

Dans les bâtiments situés en face du Malecón, disent-ils, ils gardent généralement un œil sur les touristes solitaires ou distraits.

Quand ils voient une proie facile, ils préviennent leurs copains qui traînent sur le Malecón.

So, go to the Malecón and have fun, but better if you leave your camera and bag at home, especially if it’s nighttime.

Circuits organisés à La Havane et dans les environs

Vous pouvez participer à de merveilleuses excursions organisées dans la ville ou dans les environs. Entre autres :

Excursion d'une journée à La Havane

Visite du plan d'habitation d'Alamar. Visite du Château des Trois Rois du Morro. Visite de la Havane coloniale. Visite du bar La Mina. Temps libre. Déjeuner. Visite de la Havane moderne.

Promenade panoramique dans la ville

Visite des principales rues, musées et monuments du centre historique de la ville. Visite de la place de la Révolution et du cimetière des Colons.

Parti cubain

Départ pour la ferme Guanabito. La journée comprendra une promenade dans les plantations, un concours de traite de vaches, un combat de coqs, une promenade à cheval, une fête créole et un repas de porc rôti.

Guamá

Excursion en bateau à la Laguna del Tesoro, visite de l'atelier de poterie, déjeuner dans la zone touristique et visites de Playa Larga et de la ferme aux crocodiles.

Varadero

A l'arrivée, temps libre pour profiter de la plage. Déjeuner et visite de la ville.

Marina Hemingway

About 20 minutes from Havana. It is an ideal place to moor the yachts. Every year two important tournaments are held, in May and June: the International Tournament of Fishing of the Needle “Ernest Hemingway” and in August and September: the Tournament of the Castero. It is a very well equipped tourist centre.

Cayo Largo

Elle peut être atteinte par avion. À l'arrivée, un voyage en bateau est effectué jusqu'à Playa Sirena, suivi d'un déjeuner et de temps libre pour profiter de la plage.

Meilleur moment pour visiter La Havane

La meilleure période pour voyager dans la région de La Havane à Cuba s'étend de janvier à décembre, où vous bénéficiez d'un climat agréable avec des températures élevées et un peu de pluie.

Avant d'acheter votre billet, n'oubliez pas que le pays souffre d'ouragans et de cyclones, dont la saison s'étend de juin à novembre.

La température maximale moyenne à La Havane est de 33°C en juillet et de 26°C en janvier.

Havana’s weather and climate are suitable for a sunny vacation.

Havana’s average climate figure is 9.0. This is based on several factors, such as average temperatures, possibilities of precipitation and the climatic experiences of others.

La Havane a le climat tropical de la savane. Il fait chaud tous les mois, aussi bien pendant la saison sèche que pendant la saison humide.

La température moyenne et les précipitations moyennes à La Havane ou les périodes où il pleut ou neige davantage, voici toutes les informations pour que vous puissiez être bien préparé ! Nos moyennes mensuelles de statistiques climatiques sont basées sur les données des 10 dernières années.

Vacances à La Havane

  • 1er janvier Commémoration du triomphe de la Révolution.
  • May 1st Workers’ Day.
  • 26 juillet : Journée nationale de la rébellion.
  • 10 octobre Commémoration du début des guerres d'indépendance
  • 16 novembre Anniversaire de la fondation de San Cristóbal de la Habana
  • Pour les autres jours fériés, veuillez vous reporter au profil du pays.

Météo et climat de La Havane

Le climat de La Havane est un climat équatorial (Af) selon la classification de Köppen-Geiger. 

La Havane est une ville où les précipitations sont importantes. Même pendant le mois le plus sec, il y a beaucoup de pluie. 

Au cours de l'année, la température moyenne à La Havane est de 25°C et les précipitations moyennes sont de 1 248,6 mm.

La Havane n'est pas une de ces destinations dont on peut profiter toute l'année sans se soucier des détails.

The city is always hot, yes, but that doesn’t mean you don’t have to think about the date of the trip.

Sur le plan culturel, la ville est formidable tout au long de l'année, avec des événements comme le Festival international de jazz et le Festival international du cinéma pauvre.

La haute saison va de novembre à mars, lorsque le temps est plus sec, qu'il y a beaucoup de touristes et donc des prix plus élevés.

Les mois de juillet et août sont également considérés comme des mois de haute saison en raison des vacances de l'hémisphère nord et, malgré le risque d'ouragans, la ville est pleine.

Juin, septembre et octobre sont les mois où il y a le plus de pluie, évitez donc de visiter le pays pendant ces mois.

If you travel during this time, keep in mind that the weather may not help the trip’s success.

Avril et mai sont de bons mois pour se rendre dans la ville.

À l'exception de la semaine de Pâques, les prix sont abordables et la période n'est pas considérée comme la haute saison.

Mai est un mois bon marché, et il fait également assez chaud. En période de haute saison, notamment à Noël, au Nouvel An, à Pâques et en juillet, faites vos réservations d'hôtel à l'avance.

L'été est une période de températures très élevées, avec une moyenne de 27ºC. En hiver, la moyenne est de 23ºC (73ºF). Bien qu'il ne fasse pas si froid en hiver, il vaut la peine de prendre un manteau pour les nuits les plus fraîches.

havane cubaBroche

Climat de la Havane tous les mois

La région de La Havane a un climat de savane tropicale. La température annuelle moyenne à La Havane est de 30° et les précipitations annuelles moyennes sont de 620 mm. Il ne pleut pas pendant 138 jours par an, l'humidité moyenne est de 76% et l'indice UV est de 7.

 EneFévrierMarAbrMaiJunJuilletAgoSepOctNovDic
Jour26°C27°C28°C31°C31°C32°C33°C33°C32°C30°C28°C27°C
Nuit18°C19°C20°C22°C23°C24°C25°C25°C24°C23°C21°C20°C
Pluie26
mm
26
mm
13
mm
37
mm
62
mm
72
mm
69
mm
89
mm
96
mm
82
mm
31
mm
17
mm
Jours de pluie1199121822212525211410
Jours de sécheresse201922181381065101621
Heures de soleil / jour789911111299766
Force du vent (Bft)222222222232
Índice UV566777777766

Météo à La Havane en janvier

La moyenne des maxima est de 26° en janvier à La Havane et les minima sont de 18°.

En janvier, il pleut pendant 11 jours, soit un total de 26 mm, et pendant ce mois, il y a 20 jours secs à La Havane.

Météo à La Havane en février

La moyenne maximale est de 27° en février à La Havane et la minimale se situe autour de 19°.

En février, il pleut pendant 9 jours, soit un total de 26 mm, et pendant ce mois, il y a 19 jours secs à La Havane.

Météo à La Havane en mars

Le maximum moyen est de 28° pendant le mois de mars à La Havane et le minimum est d'environ 20°.

En mars, il pleut pendant 9 jours, soit un total de 13 mm, et pendant ce mois, il y a 22 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en avril

La moyenne des maxima est de 31° en avril à La Havane et les minima sont d'environ 22°.

En avril, il pleut pendant 12 jours, soit un total de 37 mm, et pendant ce mois, il y a 18 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en mai

La moyenne maximale est de 31° pendant le mois de mai à La Havane et la minimale se situe autour de 23°.

En mai, il pleut pendant 18 jours, soit un total de 62 mm, et pendant ce mois, il y a 13 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en juin

La moyenne des maxima est de 32° en juin à La Havane et les minima se situent autour de 24°.

En juin, il pleut pendant 22 jours, soit un total de 72 mm, et pendant ce mois, il y a 8 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en juillet

Le maximum moyen est de 33° pendant le mois de juillet à La Havane et le minimum est d'environ 25°.

En juillet, il pleut pendant 21 jours, soit un total de 69 mm, et pendant ce mois, il y a 10 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en août

Le maximum moyen est de 33° pendant le mois d'août à La Havane et le minimum est d'environ 25°.

En août, il pleut pendant 25 jours, soit un total de 89 mm, et pendant ce mois, il y a 6 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en septembre

La moyenne des maxima est de 32° en septembre à La Havane et les minima sont de 24°.

En septembre, il pleut pendant 25 jours, soit un total de 96 mm, et pendant ce mois, il y a 5 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en octobre

La moyenne des maxima est de 30° en octobre à La Havane et les minima se situent autour de 23°.

En octobre, il pleut pendant 21 jours, soit un total de 82 mm, et pendant ce mois, il y a 10 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en novembre

Le maximum moyen est de 28° pendant le mois de novembre à La Havane et le minimum est d'environ 21°.

En novembre, il pleut pendant 14 jours, soit un total de 31 mm, et pendant ce mois, il y a 16 jours de sécheresse à La Havane.

Météo à La Havane en décembre

Le maximum moyen est de 27° pendant le mois de décembre à La Havane et le minimum est d'environ 20°.

En décembre, il pleut pendant 10 jours, soit un total de 17 mm, et pendant ce mois, il y a 21 jours de sécheresse à La Havane.

Conseil de pro

Pour obtenir des informations météorologiques précises sur chaque ville de Colombie, nous vous recommandons le site suivant WeatherSpark qui est très détaillé.

Comment se déplacer à La Havane

Bicitaxi

Comptez entre 1 et 4 CUC en fonction de la course et de la distance parcourue.

With the terrible economic crisis of the 1990s and the shortage of fuel, Cubans have brought back bicycles…

Autorisés par l'État, ces vélos-taxis biplaces, cousins éloignés des risckshaw indiens, sillonnent les rues de la capitale.

BICITAXI YOANDRY

  • Calle Lealtad n°16
  • Entre Animas y Virtudes
  • +53 7 866 6133
  • Yoandry est un jeune homme plein d'entrain qui connaît le Centro Habana comme le fond de sa poche.

Contactez-le si vous voulez découvrir ce quartier localement.

Cependant, vous devez savoir qu'il ne parle que l'espagnol.

BICITAXI ALEXEI

  • +53 5 236 6593
  • 5 CUC toutes les 30 minutes, 10 CUC par heure.

Alexei connaît très bien La Habana Vieja et propose de vous la faire découvrir selon un circuit de 30 minutes ou d'une heure.

Dynamique, il dispose également d'un petit système hi-fi intégré à son bicitaxi, un bon moyen d'écouter les derniers tubes de salsa entre deux visites.

havane cubaBroche
Transports à La Havane : Comment se déplacer à La Havane ?

Cocotaxi à La Havane

Résolument originaux, ces tricycles motorisés ont une coque jaune arrondie, dont la forme rappelle celle d'une noix de coco.

Ils circulent de 7h30 à minuit.

Deux sièges à l'arrière et le conducteur qui s'active à l'avant comme un beau diable.

Comptez de 5 à 6 CUC pour relier la fin de Habana Vieja au Vedado.

Il y a plusieurs stations, en face du Capitolio, en face de Coppelia dans le Vedado, autour de la place de la cathédrale.

Taxis officiels à La Havane

Tous les véhicules sont équipés de compteurs.

You can’t be fooled, and the taxis are usually honest.

Ils se garent à proximité des routes principales, des hôtels, des centres touristiques et des aéroports.

A titre d'exemple, comptez 5 CUC pour un trajet Vedado-Habana Vieja et 20 CUC pour atteindre les Playas del Este.

Guide de voyage de CubaBrocheBroche
Transports à La Havane : Comment se déplacer à La Havane ?

Taxi privé et individuel

With the massive development of self-employment following Raúl Castro’s reforms in 2010 to boost the Cuban economy, it is now possible for any citizen with a driver’s license and a vehicle to become a private driver.

Ou un chauffeur de taxi à son compte ! Ils doivent passer un examen spécifique (mais relativement facile), puis on leur délivre une licence qu'ils doivent afficher dans leur voiture.

Normalement, le véhicule est sûr car il a été contrôlé au préalable par les autorités compétentes.

Toutefois, jetez un coup d'œil à l'intérieur du véhicule avant de monter à bord et vérifiez qu'il n'est pas trop délabré.

L'avantage des taxis privés est qu'ils sont souvent beaucoup moins chers que les taxis officiels et que vous pouvez négocier le prix à l'avance beaucoup plus facilement.

C'est l'occasion de rouler dans de vieilles voitures qui peuvent être superbes, comme certains modèles américains, mais aussi plus délabrées comme de nombreux véhicules russes moins glamour (et parfois moins rassurants aussi).

Taxi illégal

Dans ces taxis, pas de licence et encore moins de compteur.

On the other hand, you will find a fire bomb in case… The police have the right to arrest and punish them.

En tant que touriste, vous ne risquez rien, si ce n'est d'être obligé de sortir et de prendre un autre taxi.

Pour éviter toute confusion au moment de payer, demandez toujours le prix du trajet que vous souhaitez effectuer avant de monter.

Cependant, depuis qu'il est possible de devenir officiellement un chauffeur de taxi indépendant, les taxis illégaux tendent à disparaître, car la plupart des chauffeurs privés préfèrent avoir une licence officielle et travailler légalement pour éviter les problèmes avec les autorités.

Cependant, comme ils doivent payer une licence à l'État, certains continuent à prendre des taxis clandestins pour gagner plus d'argent ou simplement parce qu'ils n'ont pas les moyens de payer l'examen officiel nécessaire pour obtenir la licence.

To find out if you are dealing with a legal private driver, check if he has a license plate that says “Taxi” and ask him for his official license nicely so as not to rob him.

Conducteur ELIO

Calle San Juan Bautista n°59

Vedado

+53 5 283 6178 / +53 7 883 6713

[email protected]

Entre la Calle 35 et la Calle 37.

Transfert de l'aéroport à 15 CUC, aller-retour Havane/Playas del Este à 20 CUC, Vedado-Habana Vieja entre 4 et 5 CUC.

Elio est un jeune conducteur sympathique qui parle bien le français.

Il connaît La Havane comme le fond de sa poche et pourra vous conseiller pour vos visites.

He has an official driver’s license and is one of the thousands of Cubans who have turned to self-employment following the reforms of Raúl Castro launched in 2010.

Elio a une voiture assez ancienne, une Lada des années 1980, mais elle est aux normes et le moteur est en bon état.

Il nous a fait visiter une partie de la Havane dans son véhicule et cela s'est très bien passé.

Enfin, si vous pratiquez le kitesurf, sachez qu'Elio le fait depuis des années et qu'il se fera un plaisir de vous emmener à Playas del Este si vous le souhaitez.

Il loue également avec sa mère deux beaux appartements dans le Nuevo Vedado.

CUBA TAXI

  • +53 7 855 5555 / +53 7 855 5556
  • Taxis officiels.
  • 24 heures sur 24.
  • Comptez 4 à 7 CUC par course à La Havane.

Louer une bicyclette à La Havane

Les réceptionnistes des hôtels, les propriétaires de casas spéciales et l'office du tourisme Infotur pourront vous donner des informations directes sur les locations possibles.

Comptez généralement 3 à 4 CUC par jour.

Faites cependant attention lorsque vous garez votre vélo ! Un antivol ne suffit pas car les voleurs de La Havane sont très bien équipés et votre monture disparaîtrait en moins de deux minutes.

En effet, vous devez veiller à garer votre vélo dans des parkings spécialement conçus à cet effet, où un agent de sécurité veille systématiquement.

These parking areas are generally found near major roads, but ask the locals if you can’t find them.

Vous n'aurez alors qu'à payer 0,25 CUC au gardien pour qu'il surveille votre vélo.

This is the only way to avoid having your two-wheeler stolen, which also avoids having to reimburse the full price to the rental company…

Louer une voiture à La Havane

Le système de location reste relativement cher à Cuba.

Comptez entre 55 et 100 CUC par jour, selon le modèle que vous choisissez.

Pour l'essence, le même prix est affiché sur toutes les pompes du pays.

Si vous cherchez une agence, n'hésitez pas à vous rendre dans le hall de n'importe quel grand hôtel de la ville.

Les prix sont les mêmes partout, car Transtur, l'entreprise gouvernementale, gère toutes les agences de location de l'île.

Trois branches de Transtur gèrent trois catégories différentes de voitures : économique pour Cubacar, plus spacieux pour les Havanautes, et plus encore luxueux pour Rex.

En termes d'infrastructure, vous n'aurez aucun problème pour circuler dans La Havane.

Les routes sont de bonne qualité et la signalisation est relativement bonne.

Les Cubains proposent souvent de garder votre voiture pour la nuit pour 1 ou 2 CUC.

N'hésitez pas à accepter pour vous protéger contre le vol ou les dommages.

At the time of recovering your car, take your driver’s license, your bank card and your passport with you.

Good to know: if you can’t negotiate prices in Havana, it is possible to do so in other cities of the island, less frequented by tourists.

CUBACAR

  • +53 7 835 0000 / +53 7 273 2277

Cubacar offre les prix les plus abordables : les voitures coréennes, Kia ou Hyundai.

HAVANAUTOS

Il s'agit de la catégorie intermédiaire avec des marques comme Toyota ou Nissan Samsung.

REX

  • Aéroport José Martí
  • +53 7 642 6074 / +53 7 683 0303
  • www.rex-rentacar.com
  • Bureaux accessibles à l'aéroport José Martí dans les terminaux 2 et 3.

Rex only offers large luxury sedans: Seat, Audi, Skoda, BMW… Price accordingly and driver rental possible.

Aéroport Jose Marti

L'aéroport de La Havane, baptisé aéroport José Martí en l'honneur du célèbre combattant de l'indépendance cubaine, est situé à 15 km du centre ville.

L'aéroport est organisé en 4 terminaux, dont le 3ème est le plus grand.

Vous trouverez à l'aéroport de La Havane des guichets automatiques et des bureaux de change.

Un accès Internet (payant) et des téléphones publics sont également disponibles.

L'aéroport dispose de 2 000 places de parking réparties sur 3 terminaux et de modestes boutiques hors taxes pour les achats de dernière minute. Attention, les voleurs sévissent dans l'aéroport de La Havane. (Nous n'avons toujours pas fait le deuil de la perte de notre appareil photo !!!).

Gardez vos affaires (très) près de vous et ne les perdez pas de vue.

Se rendre au centre / aux plages de La Havane depuis l'aéroport

Des taxis sont disponibles à la sortie de l'aéroport.

Pour vous rendre au centre de la ville, le trajet vous coûtera entre 20 et 25 CUC pour 20 à 30 minutes en taxi.

Pour que votre arrivée à Cuba se passe le mieux possible, vous pouvez également réserver votre transfert dès maintenant. C'est ici que ça se passe !

Formalités administratives à l'arrivée

À votre arrivée à l'aéroport de La Havane, vous devrez bien sûr passer la douane.

Là, les douaniers s'assureront que vous avez accompli les formalités administratives nécessaires pour entrer dans le pays (carte de tourisme et assurance).

Comme les Cubains aiment prendre leur temps (c'est un euphémisme !), le passage à la douane peut être un peu long.

Formalités administratives au départ

Lorsque vous quitterez le pays, vous devrez repasser la douane à l'aéroport de La Havane, où les douaniers s'assureront que vous n'avez pas dépassé les quantités légales de cigares et de rhum que les touristes sont autorisés à rapporter de Cuba.

Événements à La Havane (liste complète)

Événements en janvier

  • Le 1er janvier : Le 31 décembre à minuit, on célèbre le triomphe de la révolution.
  • Du 7 janvier au 4 février : Festival de ballet d'hiver appelé Centre Pro Danza.
  • Du 8 au 19 janvier : Cubadanza, festival hivernal de danse cubaine, à la Contemporary Dance Company.
  • 28 janvier. Anniversaire de Jose Marti.

Événements en février

  • Foire internationale du livre à Fuerte de San Carlos de la Cabaña.
  • Le 24 février. Anniversaire de l'attaque du palais présidentiel.
  • Festival Del Habano

Événements en mars

  • Biennale de la Havane

Événements en avril

  • Le 19 avril. Célébration de la victoire de la Baie des Cochons.
  • La Huella de España, festival de danse espagnole, dans plusieurs endroits et organisé par l'ambassade d'Espagne.

Événements en mai

  • Mai : le Festival international de guitare de La Havane a lieu dans plusieurs endroits de la ville de La Havane.
  • 1er mai : Fiesta del Trabajo, comprend un défilé populaire sur la Plaza de la Revolución, avec un discours de Fidel Castro ou de certains de ses collaborateurs.
  • Mai Cubadisco

Événements en juin

  • Tournoi international d'Istiophoridés Ernest Hemingway

Événements en juillet

  • 25, 26 et 27 juillet. L'attaque de la caserne Moncada est commémorée par un discours politique et un spectacle de musique et de danse dans la soirée.
  • Carnaval de La Havane, mi-juillet-mi août, dans toute la ville.
  • Cuballet de Verano, festival de ballet d'été, au Centre Pro Danza.
  • Cubadanza, festival estival de danse cubaine, à la Contemporary Dance Company.

Événements en septembre

  • Festival de théâtre de la Havane

Événements en octobre

  • Festival de musique contemporaine de La Havane, à l'UNEAC et dans d'autres lieux de la ville.
  • Rencontre des musiques d'Amérique latine et des Caraïbes, à la Casa de Las Américas.
  • 10 octobre Commémoration du début de la première guerre d'indépendance
  • Festival international de ballet de La Havane, au Gran Teatro Internacional

Événements en novembre

  • Marathon Maracuba Marhabana
  • Foire internationale de La Havane
  • Célébrations pour la fondation de la ville
  • Festival de musique contemporaine de La Havane

Événements en décembre

  • Festival du nouveau cinéma latino-américain, dans plusieurs théâtres de la ville.
  • Salon international de l'artisanat
  • Festival international de jazz, à la Casa de la Cultura de Plaza, La Zorra y el Cuervo, Jazz Caffé, et d'autres lieux de la ville.

Les meilleurs restaurants de La Havane

A La Havane, on mange plutôt bien puisque de nombreux paladares (restaurants privés) ont ouvert suite aux réformes du travail indépendant de 2011.

You’ll find both beautiful colonial houses offering typical Cuban cuisine like the San Cristobal in Centro Habana, as well as ultra-design restaurants that seem to have been imported straight from Miami, such as Café Laurent in the Vedado or Rio Mar in the Miramar district.

Mais en général, à quelques exceptions près, les restaurants d'État sont à éviter car le service est beaucoup plus lent et la qualité de la cuisine est plutôt moyenne.

Surtout en comparaison avec les paladares où des Chefs très créatifs sont aux commandes et où l'émulation est de mise, du fait de la concurrence entre ces différents établissements tenus par des particuliers.

Plats typiques à essayer à La Havane

The joy, the explosion of flavours and the welcome typical of Cubans is also reflected in the colourful, sensual and mestizo food of this “pearl of the Antilles”.

Its variation is due to the fusion of cultures, presided by the Spanish (with the well-known Jewish and Arab component) and the African, but also the arrival of Chinese, Europeans…

preceded by the culture of the aboriginal “Tainos” who populated the island when Columbus arrived.

  • Le site Riz Congri cuit avec des haricots rouges.
  • El Ajiaco Masses de porc avec pommes de terre, yucca, plantain, malanga, maïs et citrouille.
  • Futú Bananes frites, céréales et herbes aromatiques. Plat d'origine africaine.

voir aussi : Nourriture et boissons cubaines : 26 plats à connaître

Restaurants à Havana Vieja Nord

À Habana Vieja, en général, vous trouverez de nombreux restaurants proposant une cuisine cubaine traditionnelle et des restaurants plutôt étatiques établis là depuis des décennies.

Dans cette zone particulièrement touristique, l'accent est mis sur l'authenticité, mais ce n'est pas forcément là que vous mangerez le mieux.

Finally, you should know that if you eat on the terrace, maybe after your second meal in the neighborhood, you won’t be able to hear the small music group that sings the latest hits from the Buena Vista Social Club or Guantanamera.

But who says tourism in Cuba, sometimes says kitsch folklore…

Bon et bon marché

Al Medina
  • Entre Obispo et Obrapía Calle Oficios n° 12
  • +53 7 867 1041
  • Ouvert tous les jours de midi à minuit
  • Comptez de 10 à 15 CUC le repas.

Musique live dans le patio en fin d'après-midi.

Cuisine arabe, avec des plats classiques d'Afrique du Nord, du Proche et du Moyen-Orient.

Même les végétariens trouveront leur bonheur grâce aux mezze végétariens (8 CUC).

Le cadre est cependant beaucoup plus attrayant que la cuisine, mais l'ensemble reste d'un bon rapport qualité-prix.

Al Medina est installé dans la maison acquise en 1689 par l'évêque Diego Evelino de Compostela pour abriter le collège San Ambrosio, le premier collège pour l'instruction religieuse des enfants dans la ville de La Havane.

L'arcade en pierre rouge du bâtiment, les toits et les galeries, le grand patio intérieur décoré de fleurs et une vigne qui le recouvre entièrement offrent une synthèse du style mauresque hérité d'Espagne, qui a fortement influencé l'architecture cubaine au XVIIe siècle.

Les poèmes de José Martí peuvent être lus au rez-de-chaussée et au premier étage. Les poèmes moins connus sont exposés au premier étage.

One poem praises the Arab men and women and, right next to it, there is a long poem about the… hashish that the hero of the Cuban Revolution used to consume.

Le restaurant est également devenu un lieu de rencontre pour la communauté étudiante arabe certains soirs de la semaine.

However, the place used to be a former monk’s convent, so…

DOÑA EUTEMIA
  • 60 Callejón del Chorro près de la Plaza de la Catedral
  • +53 7 861 1332 / +53 5 270 6433
  • [email protected]
  • Ouvert tous les jours de 11h à 23h. Entrées entre 2 et 5 CUC,
  • Plats entre 7 et 12 CUC, cocktails entre 2 et 3 CUC.

L'un des meilleurs paladares de la Habana Vieja.

Vous pourrez y manger une cuisine cubaine traditionnelle très bien préparée dans une maison de style colonial.

La terrasse est très agréable car elle est installée dans une petite impasse particulièrement calme.

However, don’t forget to book if you go there to eat at the weekend because it is often full to bursting point!

Excellent rapport qualité-prix.

HANOI
  • Calle Teniente Rey Au coin de Bernaza
  • +53 7 867 1029
  • Cuisine criolla. Ouvert tous les jours de midi à minuit.
  • Comptez entre 5 et 10 CUC le plat.
  • Excellent rapport qualité-prix.

Vous vous installerez dans la chambre, qui donne sur la Plaza del Cristo toujours très animée, ou dans le patio.

Plats typiquement cubains (essayez la salade de poulet, un régal !), accompagnés d'une bonne bière (Cristal ou Bucanero).

La digestion est également plus facile après avoir bu l'excellent mojito (2 CUC), qui est beaucoup moins cher qu'à la Bodeguita del Medio.

Les groupes de musique se produisent fréquemment.

MONEDA CUBANA
  • Calle San Ignacio n° 77
  • +53 7 867 3852
  • Well located a stone’s throw from the cathedral.
  • Ouvert tous les jours de 12h30 à 22h00.
  • Comptez de 8 à 10 CUC pour un menu.

Antonio, propriétaire très sympathique, multiplie les passions.

Fan de football, en particulier de l'Atletic Bilbao, il collectionne également les billets du monde entier, notamment ceux émis avant la révolution cubaine.

Quant à la cuisine, elle est conventionnelle, mais toujours très correcte et copieuse.

Warning: don’t confuse this restaurant with the establishment of the same name on the corner of Calle Empedrado and Calle Mercaderes, Calle Ignacio, as it is much less good!

Bonnes tables

BAR CAFÉTÉRIA CABAÑA
  • Calle Cuba n° 12 À l'angle de Peña Pobre
  • +53 7 860 5670
  • Ouvert tous les jours de 10 h à 23 h.

Petit restaurant spécialisé dans les plats de poulet, fidèle aux racines de la cuisine cubaine.

Accompagnements à base de riz blanc, haricots noirs, pommes de terre ou patates douces.

Pas vraiment de grande gastronomie, mais les portions sont copieuses.

Belle vue sur l'entrée de la baie de La Havane.

BODEGUITA DEL MEDIO
  • Entre Cuba et San Ignacio
  • Calle Empedrado n° 207
  • +53 7 867 1374
  • [email protected]
  • Located a stone’s throw from the cathedral.
  • Ouvert tous les jours, de 10h30 à minuit pour le bar, et de midi à minuit pour le restaurant.

L'un des restaurants les plus touristiques de la capitale.

Pas tant pour sa cuisine, qui est médiocre et chère, mais parce que l'écrivain Hemingway y mangeait à l'époque.

Les murs bleus délavés, couverts de graffitis et de photos en noir et blanc des stars qui sont passées par là, tentent de faire revivre l'ensemble.

Plats classiques à base de riz, haricots noirs et autres viandes, de 9 à 20 CUC pour un homard.

In short, you’ll go there more to soak up the myth than the rest…

Bar étroit mais toujours animé avec des mojitos à 4 CUC : la légende a un prix !

LA DIVINA PASTORA
  • Route de la Cabaña, Parque Morro-Cabaña, La Habana del Este
  • +53 7 860 8341
  • Prenez le tunnel au bout du Malecón, et prenez la première à droite à la sortie en direction de Castel del Morro.
  • Ouvert du mardi au dimanche, de midi à 23h. Menu 25 CUC.

Watching the sunset from the restaurant’s lawn, facing Old Havana, by the sea, and right next to the San Carlos de la Cabaña fortress, will remain in your memories for a long time.

Plan to dine early – good fish and seafood – just to be able to reach the fortress for the cannonball ceremony at 9pm.

LA DOMINICA
  • Calle O’Reilly, corner of Mercaderes
  • +53 7 662 918
  • Cuisine italienne. Ouvert de midi à minuit. Plats de 10 à 20 CUC.

Probablement l'un des meilleurs restaurants italiens de La Havane.

Préférez la terrasse, pour profiter de la rue animée et de la beauté du patrimoine de Habana Vieja.

Les portions sont généreuses, et les pâtes sont naturellement toujours al dente.

Un faible pour les penne alla pulcinella, avec des anchois et une savoureuse crème de tomates.

LA MINA
  • À l'angle de Obispo Calle Oficios
  • +53 7 862 0216
  • Cuisine criolla. Ouvert tous les jours de 9h à 1h du matin.
  • Comptez 15 CUC pour un repas, de 7 à 1O CUC pour un pollo asado ou un bistec de ternura.

Sur la magnifique Plaza de Armas, l'établissement bénéficie d'une belle terrasse ombragée toujours agréable.

Devant les grands arbres et les étals des libraires, l'agitation urbaine n'aura plus de prise sur vos neurones.

Settle down quietly and savour the moment…

Essayez le porc finement émincé en créole ou le tamal en cazuela (maïs frais, râpé et assaisonné d'épices et de viande de porc).

Il est également possible de déguster une glace bien méritée dans cette chaleur, à des années-lumière des soucis ordinaires.

RESTAURANT EL TEMPLE
  • À l'angle de la Calle Narcisso Lopez Avenida del Puerto
  • +53 7 866 8807
  • [email protected]
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Comptez 35 CUC pour le repas et 10 % de plus pour le service.

L'une des meilleures tables pour manger des fruits de mer ou du poisson à La Havane.

Blue and white checkered tablecloths, blue ceiling, all within a stone’s throw of the sea: the maritime tone is set.

On the wall, photos of all the personalities who have eaten there, among them: Dany Glover, Bill Murray, Sean Penn, Omara Portuondo, Sting…

Charles Aznavour came, insisted the boss, but they didn’t have time to take a picture of him.

En bref, une excellente adresse si vous aimez les fruits de mer.

Meilleur restaurant de Havana Vieja Sud

CAFETIÈRE ORIENTALE
  • Plaza San Francisco de Asís
  • +53 7 860 6686
  • Ouvert tous les jours de midi à minuit. Plats de 10 à 25 CUC.

Un café-restaurant très élégant, à l'architecture et à la décoration soignées.

Au menu, du poisson aux crevettes à la havanaise, des anneaux de homard au citron, du poulet à l'ananas et au jambon, des cannellonis au jambon et au chorizo, et d'excellents gâteaux français.

Excellent menu et large gamme de vins.

EL MESON DE LA FLOTA
  • Calle Mercaderes n° 257 Entre Amargura et Teniente Rey
  • +53 7 863 3838
  • Situé près de la Plaza Vieja. Comptez de 9 à 18 CUC, selon les plats. Spectacle de flamenco de 20 h 30 à 22 h.

Le signe décline l'univers maritime sous toutes ses formes.

Cadre charmant avec son étalage de vins, son mur de pierres apparentes et les quelques tonneaux placés dans les coins.

Avec également des répliques de galions et d'autres éléments liés au monde de la mer.

Une fois assis à de belles tables en bois, il ne vous reste plus qu'à commander et à profiter, le soir, de magnifiques spectacles de flamenco.

FACTORIA PLAZA VIEJA (OLD WALL BAR)
  • Calle San Ignacio
  • À l'angle de Muralla (Plaza Vieja)
  • +53 7 866 4453
  • Ouvert tous les jours, de 12h à 2h du matin.
  • Brochettes de 4,75 à 15 CUC, plats de 7 à 14,50 CUC, sandwichs de 6 à 10 CUC.

Terrasse et intérieur particulièrement agréables pour cette élégante brasserie à la façade jaune et aux belles arches hispaniques, donnant sur la Plaza Vieja.

Choice between fast food at low prices – good tapas and hearty hamburgers – or more solid and well-cooked dishes, especially grilled dishes.

Les amateurs de bière seront comblés, car ils sont faits maison !

La simple vue des cuves suffit à s'en convaincre.

Les meilleurs restaurants du Centre de la Havane

Dans ce quartier moins fréquenté par les touristes que les autres, vous trouverez surtout des petites boutiques pour les locaux où vous payez en pesos cubains, et quelques très bons paladares comme le San Cristobal.

L'avantage est que dans ce quartier, un peu éloigné des sentiers battus des touristes, il est un peu moins cher qu'à La Habana Vieja ou au Vedado.

Pour changer d'atmosphère, ne manquez pas de déguster un repas chinois dans le mini quartier asiatique situé au coin de la rue.

Dans ce quartier moins fréquenté par les touristes que les autres, vous trouverez surtout des petites boutiques pour les locaux où vous payez en pesos cubains, et quelques très bons paladares comme le San Cristobal.

L'avantage est que dans ce quartier, un peu éloigné des sentiers battus des touristes, il est un peu moins cher qu'à La Habana Vieja ou au Vedado.

Pour changer d'atmosphère, ne manquez pas de déguster un repas chinois dans le mini quartier asiatique situé au coin de la rue.

La Juliana

Broche
image

Une petite pizzeria où l'on mange debout sur un coin de table.

Il est toujours plein car les pizzas sont délicieuses.

Aussi des spaghettis et des jus crémeux.

Cette adresse, très appréciée des locaux, est un petit morceau d'authenticité non loin du quartier chinois souvent un peu trop envahi par les touristes.

Tientan

  • Calle Cuchillo n° 17 Entre Rayo et San Nicolas
  • +53 7 861 5478
  • [email protected]
  • Ouvert de 11 heures à minuit.
  • De 1,50 CUC pour une soupe à 20 CUC pour un repas complet.
  • Bon et bon marché

Un changement de la cuisine cubaine traditionnelle pour un rapport quantité/qualité/prix très intéressant.

Restaurant sur deux étages avec une terrasse donnant sur la rue, le "Temple du Ciel" est certainement l'adresse la plus chinoise du barrio chino.

La maison propose une cuisine chinoise authentique, les cuisiniers étant tous originaires de la région.

l'ancien Empire du Milieu. Le homard est également au menu.

Vous pouvez même vous essayer aux dames chinoises avec le propriétaire.

Très Chinitos

  • Calle Dragones n°355 Entre San Nicolás et Manrique
  • +53 7 863 3388
  • Ouvert entre midi et minuit.
  • Comptez de 3,50 à 5 CUC le plat.
  • Bon et bon marché

Cuisine chinoise et italienne, selon que vous choisissez le rez-de-chaussée ou le premier étage.

Service impeccable.

Quelques exemples de prix : chop suey avec porc ou poisson 2 CUC, poulet aigre-doux 2 CUC, rouleaux de printemps 1 CUC, soupe chinoise 1 CUC, arroz frito (riz chinois) 1 CUC. 

La Californie

Ouvert depuis plus d'un an, cet établissement propose une excellente cuisine préparée par un chef cubain renommé, Masita, qui a fait ses armes dans les meilleurs hôtels du pays.

Entre les plats traditionnels cubains, la cuisine internationale variée (très bon filet de poisson à la crème et délicieux homard grillé) et les plats typiquement italiens dont les pizzas crémeuses cuites au feu de bois et les pâtes, vos papilles seront servies.

Broche

Mais ce qui fait vraiment le charme de ce restaurant, c'est le lieu, tout à fait magique.

C'est comme si vous étiez transporté au début des années 20 et 30 avec un décor d'époque partout.

Dans le grand patio abrité et fleuri, vous pouvez voir accrochés aux murs : un authentique transistor, une machine à coudre Singer et une ampoule de phare.

Le "Bar Bleu", un bar à l'ancienne idéal pour un apéritif, ressemble à un mini-musée car les objets anciens y abondent également, entre disques vinyles, vieille horloge et photos vintage.

On croirait y être.

Quant au Colonial Lounge, un peu plus chic, il contient un tourne-disque comme on n'en voit plus et de beaux tableaux.

Après le repas, montez au salon, un fumoir qui sert également de cave à vin, pour vous remettre de vos émotions culinaires et visuelles.

Pour savoir pourquoi le restaurant s'appelle "La California", demandez à parler à Antonio, le gérant, qui se fera un plaisir de vous raconter l'histoire insolite de ce nom.

Casa Miglis

Michel Miglis, grec motivé moitié suédois, et amoureux de Cuba a eu l'idée d'ouvrir ce restaurant il y a 3 ans et il ne désemplit pas. Il a créé une cuisine fusion, à la fois nordique, méditerranéenne et cubaine, sans oublier les végétariens.

Nous vous recommandons la spécialité de toast suédois Skagen aux crevettes ou le très bon ceviche, sans oublier le chili con carne ou la marmite de la mer.

Au final, c'est un délice et cela change de l'habituel riz aux haricots noirs...

Vous apprécierez également la décoration épurée et design dans le style suédois, où la touche cubaine n'est jamais loin grâce à quelques objets vintage.

Pour digérer, ne manquez pas de visiter la galerie d'art à l'arrière du restaurant, où vous découvrirez des œuvres d'art réalisées par des artistes locaux.

Très bon bar à cocktails. Une adresse de choix.

La Guarida

  • Entre Gervasio et Escobar Calle Concordia 418 +53 7 866 9047
  • www.laguarida.com
  • [email protected]
  • Ouvert tous les jours de midi à 16 heures et de 19 heures à minuit.
  • Comptez de 25 à 35 CUC par personne. Réservation recommandée pour le dîner.
  • Bonnes tables

Lieu de tournage du célèbre film Fresa y Chocolate, réalisé en 1993 par le réalisateur cubain Gutierrez Alea.

L'un des meilleurs paladares (restaurants locaux) de la ville a ouvert ses portes en 1998 au troisième étage de ce beau palais décati, à l'atmosphère légèrement surréaliste. Idéal pour un dîner romantique à deux, histoire de se retrouver dans le décor.

Les hispanophones pourront également jeter un coup d'œil sur les escaliers à la déclaration de Castro (Patria o muerte) : tout un programme...

Faites attention en sortant du restaurant, les escaliers raides peuvent être glissants !

Un panneau en espagnol vous avertit avec humour : "Faites attention en descendant les escaliers, nous aimerions vous revoir ici".

Restaurant Havan Gourmet

  • À l'angle de la Calle Virtudes Prado n°309
  • +53 7 862 3626 / +53 7 862 3625
  • www.havana-gourmet.com
  • [email protected]
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Comptez entre 10 et 25 CUC le repas selon le restaurant choisi.
  • Réservation recommandée.
  • Bonnes tables

4 étages, 4 restaurants, 4 ambiances, le tout dans un beau bâtiment colonial de la Fédération des Associations des Asturies.

Le restaurant Gijones est spécialisé dans les plats fusion et les bons vins,

  • Bar Oviedo en tapas et cocktails,
  • La Terraza (sur une terrasse en plein air) est spécialisée dans les grillades.
  • Le Bar Asturias propose des plats cubains et méditerranéens.
  • Xana, au rez-de-chaussée, propose une cuisine italienne à bas prix, la moins chère de toutes.

Vous n'aurez donc que l'embarras du choix en matière de restaurants sous un même toit.

Chaque samedi, vous pouvez profiter d'un dîner-concert (45 CUC) au restaurant Gijones. Renseignez-vous sur le programme.

San Cristóbal

  • Calle San Rafael n°469
  • Entre Calle Lealtad et Calle Campanario
  • +53 7 867 9109 / +53 5 339 4017
  • Ouvert du lundi au samedi de midi à minuit.
  • Comptez 20 CUC le repas.
  • Bonnes tables

Le style de ce restaurant est unique.

Vous arrivez dans une grande maison coloniale qui s'ouvre sur un long et beau patio où vous pouvez dîner à la fraîche.

Tout autour, les chambres ont été transformées en salles à manger plus petites et plus intimes.

Le mobilier est d'époque et les pièces ont été redécorées avec de l'art contemporain, des antiquités et aussi des objets liés à la religion catholique et à la Santería.

Sans compter les photos des personnalités qui ont mangé dans le restaurant et qui sont disséminées un peu partout ; vous reconnaîtrez notamment la célèbre Beyoncé. L'ensemble mystique-mégalo-carty est cependant réussi et on se sent bien immédiatement en arrivant à San Cristobal.

Côté nourriture, c'est un festival de saveurs au carrefour de la cuisine internationale et cubaine. Mais notre coup de cœur culinaire va à la spécialité de la maison : le homard Hemingway à 50 CUC et à partager.

Un peu cher, certes, mais quel plaisir !

Il s'agit d'un homard parsemé de morceaux de homard grillé, accompagné de deux brochettes de crevettes et de deux filets de poisson.

Pour les petites faims, préférez les Mercedes, un délicieux assortiment de tapas pour seulement 6 CUC.

Enfin, sachez que le serveur Mario parle parfaitement le français et, ici, il est surnommé "Très bien" précisément pour cette raison.

En bref, rien à redire. Très bonne adresse.

Taberna Castropol

  • Entre Calle Genios et Calle Crespo
  • Malecón n°107 +53 7 861 4864
  • Ouvert de midi à minuit.
  • De 15 à 20 CUC le repas.
  • Bonnes tables

Un restaurant sur deux étages avec une atmosphère différente pour chaque étage.

Au rez-de-chaussée, les murs blancs, les hauts plafonds et le joli patio décoré de plantes donnent à l'ensemble un air d'hacienda.

Au premier étage, tout est beaucoup plus chic (presque trop) et vous profiterez de l'agréable terrasse donnant sur le Malecón.

Quant aux plats, rien à dire, car la cuisine est vraiment bonne et les portions sont consistantes.

Le menu est varié ; vous trouverez des pizzas cuites au feu de bois ainsi que des viandes grillées et des poissons locaux.

Un service attentif. Une bonne adresse.

Les meilleurs restaurants de La Havane El Vedado

Dans le Vedado, l'un des quartiers les plus animés de La Havane, vous trouverez un fouillis de restaurants d'État et de paladares qui se sont multipliés à la vitesse de la lumière ces dernières années.

Certains d'entre eux sont vraiment bons, et même si c'est souvent un peu plus cher, cela en vaut vraiment la peine.

Notre sélection vous présente des établissements qui ont redonné à la gastronomie ses lettres de noblesse à Cuba.

Pause gourmande

COPPELIA

Calle 23, à l'angle de la Calle L

Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h.

Le Coppelia reste le glacier le plus célèbre du pays.

On trouve ses succursales dans toute l'île. Lieu de rencontre très prisé des habitants de la capitale, les clients s'installent au 1er ou au 2ème étage.

N'oubliez pas, cependant, que vous n'êtes pas à Rome ou à Naples ! Rien à voir avec les glaces italiennes...

Les glaces de Coppelia sont particulièrement sucrées et les arômes artificiels, vous avez été prévenus. 

Bon et bon marché

CARIBEÑO
  • Calle 21 n° 62, à l'angle de la Calle N
  • +53 7 830 0383
  • Ouvert de midi à minuit. Entre 4 et 10 CUC le plat.

L'enseigne a ouvert dans les années 1940.

Le rapport qualité-prix de la délicieuse cuisine cubaine et internationale proposée est l'un des meilleurs de la ville, ce qui compense le cadre un peu triste de l'endroit.

Le plat maison, le pollo grillé, vous ravira.

Notez que le soir, à partir de 23 heures, le restaurant se transforme en cabaret.

LE CATEDRAL
  • Calle 8 n°106 Entre Calzada et 5ta
  • +53 7 830 0793
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Comptez 5 CUC le repas.

Ce nouveau restaurant au cadre simple est d'un excellent rapport qualité-prix, l'un des meilleurs que l'on puisse trouver à La Havane.

Le menu est simple, composé principalement de plats de pâtes, de plats cubains classiques et de pizzas, mais les portions sont consistantes et les prix sont vraiment bas.

Une grande pizza coûte entre 2,95 CUC et 5,95 CUC.

Quant au mojito, il est vraiment pas cher du tout : 0.95 CUC ! Et c'est bon, nous l'avons testé.

Un bon plan pour les personnes affamées de loup et les budgets serrés.

EL PERRO CALIENTE
  • Avenida 23 Au coin de la Calle K
  • Ouvert 24 heures sur 24. 10 pesos cubains pour le sandwich et 10 pesos cubains pour la boisson.

Une petite faim ? Dirigez-vous vers El Perro Caliente, la maison du hot-dog, où vous pourrez vous offrir un petit sandwich avec de délicieuses saucisses de poulet ou de porc pour un prix riquiqui, à toute heure du jour ou de la nuit.

Cette adresse typiquement cubaine est aussi l'occasion de vivre une expérience très locale, loin des autres touristes.

La preuve : vous payez en pesos cubains et non en CUC. Bon appétit !

EL GRINGO VIEJO
  • Calle 21 no. 454, entre Calle E et Calle F
  • +53 7 831 1946
  • Ouvert tous les jours de midi à 23 heures.
  • Plats de 6 à 15 CUC.
  • Sonnez à la porte noire du n°454 Calle 21 jusqu'à ce que nous venions vous chercher.

Le restaurant est situé au sous-sol.

Une fois à l'intérieur, vous aurez l'impression d'avoir quitté Cuba pour manger dans un restaurant... américain.

Ce paladar très familial est régulièrement visité par des artistes de la capitale.

Plats originaux et bonne carte des vins.

NEREI
  • Calle 19, à l'angle de la Calle L
  • +53 7 832 7860
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Plats de 10 à 20 CUC.

Bonne cuisine cubaine et internationale relativement élaborée, servie sur une terrasse ombragée de style créole très agréable.

Assez rare pour être noté, la qualité du pain, presque fidèle à nos boulangeries françaises.

PUNTO G
  • Calle 17 n°360
  • à l'angle de la Calle G
  • +53 7 832 8354
  • Ouvert tous les jours de midi à minuit.
  • Comptez 10 CUC le repas complet avec boisson.

Un petit paladar sans prétention à l'angle de la Calle G (d'où son nom) où l'on mange des plats typiquement cubains.

Les portions sont généreuses et le service est rapide. Prix très corrects.

LA ROCA
  • Calle 21 n° 102, à l'angle de la Calle M
  • +53 7 334 501
  • Ouvert de midi à 2 heures du matin.
  • A partir de 10 CUC le repas.
  • Cuisine internationale.

Gamme assez diversifiée de viandes, fruits de mer, poissons, pâtes et riz !

A noter la qualité du homard. Mention spéciale à la cave avec plus d'une centaine de vins à la carte, dont de bons vins de France, d'Italie, mais aussi du Chili et du Portugal.

Le cadre est simple et sans prétention, mais agréable. Notez que le restaurant se transforme en salle de spectacle comique à partir de 22 heures (5 CUC par personne).

UNION FRANCESA DE CUBA
  • Calle 17, à l'angle de la Calle 6
  • +53 7 842 4493
  • Situé près de l'hôtel Riviera.
  • Ouvert de midi à minuit.
  • A partir de 5 CUC le plat.

L'établissement comporte plusieurs étages.

Au rez-de-chaussée, c'est le restaurant de cuisine internationale ; au premier étage, c'est une pizzeria ; au deuxième étage, on y sert des grillades (parrilladas) et des plats cubains avec une terrasse en prime.

Rien à voir avec la haute gastronomie, mais vous en avez pour votre argent. 

Bonnes tables

ATELIER

Dans une superbe villa aux murs blancs, un restaurant, à la fois design et à l'ancienne, est situé au 1er étage.

Des œuvres d'artistes cubains contemporains décorent la salle du restaurant avec beaucoup de goût.

La cuisine de l'auteur proposé est délicieuse.

Nous avons particulièrement apprécié l'escabèche de homard et la fajita de poulet.

Une très bonne adresse.

CAFE LAURENT
  • Entre Calle 19 et Calle 21 - Calle M
  • +53 7 831 2090 / +53 7 832 6890
  • [email protected]
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Entre 30 et 35 CUC pour le repas et 10 % de plus pour le service.
  • Réservation recommandée.

Au dernier étage d'un grand immeuble du Vedado, un paladar extraordinaire avec une superbe vue sur la ville depuis la terrasse ou le bar extérieur.

L'intérieur est chic, confortable et conçu de telle manière que l'on a parfois l'impression d'être à Miami.

Les voiles, les stores, les tableaux, les meubles des années 50, tout a été soigneusement étudié et c'est vraiment réussi.

Côté boissons, c'est champagne, cocktails et vins de Rioja, et côté nourriture, c'est un festival de parfums et de couleurs.

Vos papilles gustatives vont adorer les spécialités de fruits de mer et de viande divinement préparées et présentées.

Nous recommandons vivement le homard grillé, qui est délicieux et copieux, pour seulement 16 CUC.

Côté service, les dames apprécieront José et Lorenzo, deux beaux cubains bruns, sympathiques comme tout, mais surtout très professionnels.

Alors, c'est vrai, c'est un peu cher, mais les prix sont plus que justifiés.

C'est vraiment une très bonne table Vedado.

LECHANSONNIER
  • Calle J n°257 entre Calle 15 et Calle Linea
  • +53 7 832 1576
  • Ouvert tous les jours de 17 heures à minuit, le vendredi et le samedi la soirée se poursuit avec de la musique jusqu'à 6 heures du matin.
  • 30 CUC le repas.

Aucun panneau à l'entrée de ce restaurant, il n'est donc pas facile de le trouver mais c'est en même temps ce qui fait tout son charme !

Seuls les habitués, ou les plus malins, y ont accès car ils ont l'adresse.

Vous devez monter un escalier pour atteindre la porte d'une belle maison coloniale.

Là, il suffit de sonner et une élégante serveuse viendra l'ouvrir pour vous.

Cependant, de l'extérieur, il est impossible d'imaginer qu'un restaurant se cache dans cette maison !

L'intérieur est soigneusement décoré dans un style design, avec de belles œuvres d'art contemporain exposées ici.

Les lumières sont tamisées et l'ensemble est vraiment harmonieux.

Côté cuisine, l'influence française est bien présente puisque l'établissement est également basé à Paris, au 14 rue Eugène Varlin dans le 10e arrondissement.

Vous pouvez donc vous ressourcer sur le plan culinaire si vous en avez le mal du pays.

Les vins vous y aideront car beaucoup viennent de France.

Le bar aux lumières bleues est idéal pour un apéritif ou un petit digestif, au son d'une douce musique lounge.

Une bonne adresse.

EL COCINERO
  • Calle 26 - Entre Calle 11 et Calle 13
  • +53 7 832 2355
  • Ouvert pour le déjeuner et le dîner.
  • Réservation recommandée à la fin de la semaine.
  • Comptez de 20 à 25 CUC le repas.

L'établissement, ouvert il y a moins d'un an, est original car il est installé dans une ancienne usine d'huile d'olive, une grande tour que l'on voit de loin sur la route et que l'on ne peut pas rater !

Pour accéder au restaurant, il faut monter l'escalier en colimaçon de la tour, ce qui donne un peu l'impression d'être dans un phare.

Une fois au sommet, c'est à vous de voir si vous préférez vous asseoir sur la grande terrasse du salon ou plutôt dans la salle, plus intime peut-être et moins voyante.

La décoration est de bon goût partout et on le voit même dans l'assiette où la présentation est raffinée.

Vos papilles gustatives ne seront pas déçues non plus car tout, ou presque, est délicieux.

A tel point que les expatriés français de La Havane se sont appropriés les lieux, mais aussi la bourgeoisie locale.

Résultat : le week-end, il faut penser à réserver si l'on veut dîner au Cocinero.

Une très bonne table à découvrir.

À FRAGNOL
  • Calle H n°107 Entre Calle 5ta y Calzada
  • +53 7 832 2146 / +53 5 3979 127
  • [email protected]
  • Ouvert de 19h à 22h et plus tard sur réservation.
  • Comptez de 17 à 22 CUC le repas complet.

Au bout d'une petite rue résidentielle du Vedado, vous ne pouvez pas manquer la façade jaune de cet établissement avec un chat, le fameux Monsieur Chat, dessiné par l'illustrateur Thomas Vuille.

Quelques traces de pattes de chat jaunes, peintes sur le sol, vous indiqueront le chemin, non loin de l'entrée.

Assis sur la terrasse d'une superbe maison coloniale, vous aurez l'impression d'être reçu par un ami, ou plutôt une amie car c'est Chantal qui est le personnage ici.

Cette Française haute en couleur, qui ne manque pas de gouaille, est la propriétaire des lieux. Elle est pleine de bons conseils sur Cuba où elle vit depuis plusieurs années, et pour cause : elle a épousé un Cubain qui travaille avec elle.

Mais surtout, elle a une qualité indéniable : c'est un cordon-bleu et elle a su transmettre son savoir-faire à ses équipes.

Les spécialités de la maison sont la tourte au crabe, le homard grillé, le filet de bœuf rossini (selon la disponibilité du bœuf) et un poulpe onctueux pour les plats principaux, et les profiteroles maison ou l'ananas flambé pour les desserts. Du début à la fin du repas, vous serez ravis.

On comprend aisément pourquoi la délégation du Festival du film français vient y dîner chaque année ; en 2014, le réalisateur Christophe Barratier, président du Festival, accompagné, entre autres, des acteurs François-Xavier Demaison et Pierre Niney y étaient, privatisant même le restaurant.

Et en 2015, la délégation du festival est revenue avec Costa-Gavras comme invité d'honneur.

En bref, c'est une très bonne adresse, originale et gastro, à ne pas manquer.

RESTAURANT 1830
  • À l'angle de Calle 20 Calle Calzada
  • +53 7 553 090
  • [email protected]
  • Ouvert de midi à minuit. A partir de 15 CUC le repas.

Un restaurant face à la mer, installé dans les murs d'une superbe demeure du XIXe siècle, avec un joli jardin japonais.

Une des meilleures tables de la ville, tenue par le chef français.

Les meilleurs restaurants de La Havane Miramar

Dans ce quartier résidentiel de la capitale où les ambassades côtoient les maisons cossues, ce sont plutôt les paladares chics qui ont la cote.

La qualité de la nourriture est au rendez-vous et c'est sans doute là que l'on trouve les restaurants les plus bling-bling.

Ça change du petit boui-boui où l'on mange un morceau de pizza dans la rue à Centro Habana ! Autre décor, autre ambiance...

Attention aux tarifs des menus qui sont un peu plus élevés qu'ailleurs mais même au pays des Castro, la qualité a un prix.

Bon et bon marché

CARBONCITA
  • Calle 3ra n°3804
  • Entre Calle 38 et Calle 40
  • +53 7 203 0261 / +53 5 290 4984 (mobile) / +53 5 290 4948 (mobile)
  • Ouvert tous les jours de midi à minuit.
  • Comptez 10 CUC le repas.

Le meilleur restaurant italien de la capitale !

La spécialité sont les pizzas au feu de bois.

Ils sont préparés avec amour par un Italien, un vrai, Don Ciccio.

Également au menu : des pâtes al dente et de délicieux antipasti. Et tout est à un prix mini !

Vous pourrez déguster votre repas sans vous ruiner dans un cadre enchanteur puisque le restaurant est situé dans une magnifique villa coloniale.

Vous pouvez manger à l'intérieur ainsi que dans le charmant patio. Une excellente adresse !

DONCANGREJO
  • Entre Calle 16 et Calle 18 - Calle 1ra,
  • +53 7 204 3837
  • Ouvert de midi à minuit.
  • A partir de 20 CUC.

Situé en face du front de mer, c'est l'une des options les plus attrayantes pour les amateurs de poissons et de fruits de mer (crabes, crevettes, homards, écrevisses).

Le week-end, des concerts live sur la grande scène en plein air créent une ambiance formidable sur la grande terrasse, sans oublier les 2 bars en plein air où vous pouvez boire jusqu'à plus soif entre deux pas de danse.

Une valeur sûre, gastro et festive à la fois.

EL PALIO
  • À l'angle de la Calle 1ra et de la Calle 24
  • Calle 24 +53 5 293 5842
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Entrées de 2 à 6 CUC, plats de 6 à 10 CUC, desserts de 3 à 5 CUC.

Un petit restaurant avec une jolie terrasse située dans un joli jardin.

L'accueil est chaleureux et les plats sont variés, car on peut manger aussi bien local qu'international. Fruits de mer, poissons, viandes, pâtes...

Vous aurez le choix.

Côté vins, l'établissement propose une très bonne carte composée principalement de vins espagnols et chiliens.

Javier, l'un des serveurs, parle assez bien le français et sera heureux de le pratiquer avec vous.

Très bon rapport qualité-prix.

Bonnes tables

LA COCINA DELILIAM
  • Entre Calle 13 et Calle 15
  • Calle 48 n° 1311
  • +53 7 209 6514
  • Fermé le samedi. Ouvert de midi à 15 heures et de 19 heures à 22 heures.
  • De 25 à 30 CUC le repas.

Une cuisine cubaine copieuse et originale, comme cette délicieuse mousse de poulet.

Impressionnante décoration florale et grand jardin.

LA FONTANA

Sonnez la cloche à la porte et attendez que nous ouvrions. Réservation recommandée.

Devant le grand portail d'entrée, on n'imagine pas un instant qu'un si beau restaurant se trouve juste derrière.

Et pourtant, dès l'ouverture des portes, vous êtes transporté dans un autre univers à l'atmosphère reposante.

Vous marchez d'abord sur un chemin de pierre entouré de petites rivières aux poissons multicolores, puis vous arrivez dans un grand patio où se trouve une belle fontaine (d'où le nom du restaurant) autour de laquelle sont disposées les tables du restaurant.

Un bar extérieur proposant des tapas et d'excellents cocktails se trouve au coin de la rue.

Près du bar se trouve une scène pour les concerts qui ont lieu à partir de 20 heures les mardis, jeudis et vendredis.

Côté nourriture, tout est bon : bœuf, poisson, fruits de mer et même lapin sont au menu.

Le soir, après le dîner, descendez les quelques marches jusqu'au bout du patio et vous vous retrouverez dans un bar de nuit avec un DJ où vous pourrez faire la fête jusqu'à plus soif.

Ou comment faire un établissement 2 en 1.

En somme, ce paladar est l'un des plus originaux que nous ayons vu à La Havane, et nous l'avons adoré !

PALADAR VISTAMAR
  • Entre Calle 22 et Calle 24 Avenida 1ra
  • +53 7 203 8328
  • Ouvert de midi à minuit.
  • Plats de 13 à 18 CUC.

Dans un bâtiment design en bord de mer avec une belle piscine (baignade non autorisée) près de la terrasse, vous êtes ici dans un paladar particulièrement raffiné.

Le restaurant est spécialisé dans le poisson et les fruits de mer.

Le homard grillé à l'ail est un délice.

Pour plus de romantisme, une petite salle à l'atmosphère intime a été aménagée près du bar.

Une très bonne adresse.

RIO MAR
  • Calle 11 entre Calle 3ra et Final. La Puntilla
  • +53 7 209 4838
  • [email protected]
  • Ouvert tous les jours de midi à minuit.
  • Comptez 30 CUC pour un repas complet.

Situé au cœur du quartier résidentiel de Miramar, cet établissement ressemble à l'un de ces restaurants branchés de Miami Beach où l'on trouve du design, un mobilier raffiné et de la musique lounge.

Le propriétaire est un Cubain qui vit à Miami, alors tout est logique !

Le plus du Rio Mar est sa terrasse et sa vue sublime sur la mer...et le fleuve.

C'est en effet à cet endroit que la rivière Almendares rejoint la mer (d'où le nom de l'établissement).

Réservez donc une table sur la terrasse pour un dîner romantique, vous allez adorer.

Côté cuisine, la créativité est au rendez-vous et les plats originaux surprendront vos papilles.

Cependant, évitez le carpaccio, où trop de vinaigre balsamique gâche tout.

Meilleurs endroits pour danser la salsa à La Havane (musique live et spectacles)

Casas de la Cultura
Chaque quartier de La Havane (et de Cuba) a sa maison de la culture, où artistes et voisins se retrouvent le week-end pour des fêtes, des concerts, des lectures de poésie, des spectacles de musique et de danse...
Parfait pour ceux qui souhaitent faire l'expérience de la vitalité culturelle de Cuba.
Nous ne mentionnons que le plus actif
Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès de votre hôtel ou auprès des propriétaires de certaines casas qui pourront vous orienter.

Maison de la culture de la Habana Vieja

  • Calle Aguiar No 509, entre Amargura et Brasil
  • Tel : +53 7 863 4860
  • Ouvert du mardi au dimanche, à partir de 18 heures.

Certainement l'une des casas de la cultura les plus actives de la ville. Vieux et jeunes du quartier rivalisent d'animation.

  • Noches del Bolero, les 1er et 3e mardi de chaque mois.
  • Peña del Changüi et Peña del Danzón, les mercredis à 19 heures
  • Peña del Són, jeudi à 19 heures
  • Peña juvenil del Rap, à 16h, et Noche variada à 19h, les vendredis
  • Sábado afrocubano à 16 heures, et peña Reggae à 19 heures le samedi.

Casa de la Trova

  • Calle San Lázaro No661 Entre Padre Varela (Belascoain) et Gervasio
  • A stone’s throw from the peña de Yoya
  • Ouvert du jeudi au samedi, de 18h à très tard selon l'ambiance.

Bonne salle de concert, principalement pour écouter le son

Excellentes performances des vendredis en général.

Gran Teatro de la Habana

  • À l'angle de la Calle San Rafael Paseo de Martí
  • Tel : +53 7 861 3077
  • Billetterie ouverte de 9h00 à 18h00 du lundi au samedi et le dimanche jusqu'à 15h00.
  • 20 CUC l'entrée.

Construit en 1833, il verra défiler les plus grandes gloires de l'histoire du spectacle, dont Caruso et Sarah Bernhardt

Des compagnies prestigieuses, telles que le Bolchoï, s'y produiront également.

Abritant le Ballet national de Cuba, fondé en 1948 par Alicia Alonso, le théâtre dispose également de plusieurs espaces pour le cinéma et le théâtre.

La grande salle García Lorca est le lieu idéal pour les grands ballets et les concerts symphoniques. Elle abrite également le Ballet national de Cuba, fondé en 1948 par Alicia Alonso.

Il s'agit d'un centre important de la culture nationale qui accueille chaque année le Festival international de ballet (première semaine de novembre).

Enfin, notez l'excellente acoustique et l'architecture originale.

Peña de la Rumba Callejón de Hamel

  • Callejón de Hamel
  • Entre Aramburu et l'hôpital
  • Le dimanche de midi à 15h30.
  • Chaque dimanche, le callejón de Hamel s'anime au son de la rumba, une danse qui remonte aux esclaves d'Afrique.

Il s'agit d'une fête extrêmement populaire, avec des danseurs et des musiciens qui enchaînent diaboliquement les séquences au rythme des tambours

Une bonne ambiance est garantie

Ce sera également l'occasion de découvrir les exceptionnelles peintures murales de Salvador Gonzàlez Escalona, dont le travail a commencé en 1992.

S'inspirant de la culture africaine et de la Santería, l'artiste met en scène les cultes Yoruba, la secte Abakua, le culte Congo d'origine bantoue et les Araras.

Le Callejón de Hamel, espace d'expression communautaire, s'est imposé comme l'un des lieux artistiques et alternatifs les plus originaux de la ville.

Si vous êtes à La Havane un dimanche, nous vous recommandons vraiment de vous rendre dans le callejón de Hamel, car c'est un lieu unique, mais attention aux pickpockets, car ils sont légion sur place malgré la présence de la police.

Enfin, notons que c'est dans le quartier qu'Angel Diaz a fondé le mouvement musical de la corde, qui trouve son origine dans le boléro espagnol.

Teatro America

  • Avenida Galiano, entre Neptuno et Concordia
  • Tel : +53 7 862 541

Il s'agit d'un théâtre musical d'humour et de folklore cubain.

La programmation des spectacles est annoncée à la radio et/ou par des affiches sur les portes du théâtre et, bien sûr, diffusée par le bouche à oreille.

Cabaret parisien

  • Calle O et Calle 21 Vedado Dans l'hôtel Nacional
  • Tel : +53 7 836 3663
  • www.hotelnacionaldecuba.com
  • [email protected]
  • Spectacle tous les jours de 22h à 2h du matin
  • Repas à partir de 21 heures pour ceux qui souhaitent dîner sur place
  • Entrée : 35 CUC ou 60 CUC avec dîner inclus.

Situé dans l'enceinte de l'hôtel Nacional, le Parisian Cabaret est une alternative possible au Tropicana.

Plus facile d'accès et beaucoup moins cher que son concurrent, le spectacle n'en est pas moins bon.

À partir de minuit, les professeurs de danse montent sur scène et donnent un cours collectif gratuit ; le public est invité à les rejoindre sur scène pour composer une mini-chorégraphie : ambiance garantie jusqu'à 2h du matin.

Il est recommandé d'acheter vos billets pour le spectacle directement à l'Hôtel Nacional plutôt que dans une agence de voyage où ils sont toujours un peu plus chers.

Tropicana

  • Línea del Ferrocarril et Calle 72, Marianao
  • Tel : +53 7 267 1717 / +53 7 267 0110
  • Spectacles tous les jours de 22h à 11h45, musique jusqu'à 1h du matin.
  • Comptez de 70 à 90 CUC.

Le Tropicana était autrefois le lieu de résidence de la haute société de La Havane et des riches hommes d'affaires américains.

G. Cabrera Infante consacre les trois premières pages de son roman Trois tristes tigres à ce célèbre cabaret.

Les grandes figures de la musique cubaine y ont joué : Perez Prado, le roi du mambo, Benny Moré, Rita Montaner, Bola de Nieve ainsi que l'Américain Nat King Cole et la Française Joséphine Baker.

Les gros bonnets de la mafia nord-américaine hantaient également les lieux, à une époque où La Havane rimait avec jeu et prostitution.

En 1959, le cabaret est passé sous le contrôle de l'État.

Aujourd'hui, la troupe compte 200 danseurs qui se produisent sur la scène en plein air.

Spectacle exceptionnel, et grosse ambiance garantie

La plupart des hôtels proposent des forfaits tout compris (transport, repas et spectacles).

Notre conseil pour les budgets serrés : allez plutôt voir le spectacle du Cabaret Parisien, qui est moitié moins cher, mais tout aussi impressionnant.

La seule vraie différence avec le Tropicana est que le spectacle n'est pas en plein air, mais à l'intérieur.

Havana Nightlife

Nightlife in Havana at Glance

  • Cabarets: Most major hotels have a cabaret. The shows are not lacking in sensuality.
  • Nightclubs and clubs: They are also integrated in the hotels or next door. Techno music, but also salsa accompanied by orchestras. With the help of tourism, jineteras and jineteros are very present.
  • Peñas, casas de la Trova, casas de la Cultura and fiestas: For those who wish to get to know Cubans, far from the overly touristy itineraries.

Why Nightlife in Havana is so particular ?

In Havana, when night falls and the lights come on, the capital comes alive… which doesn’t mean that there aren’t nice places to go out during the day.

Everything here conspires to make your night out the most beautiful noche feliz.
A few cuba libre in the company of Cuban friends, and “mañana será otro día”, as they say here.

It’s hard to know which is the best place at the best time. In Havana, the reputations of the clubs are made and undone quickly …

Ask the locals, they usually know which are the most lively places at the moment.
Unfortunately, rather reserved for Spanish speakers (although music is a universal language), peñas are probably the most authentic form of expression of Cuban culture.

These literary gatherings have their origins in the evenings that used to be organized in the artistic circles of Cuban society.

At these gatherings, people would gather with friends (usually at the home of one of the participants, sometimes in a café) to read poetry, sing and make music.

Many works of Cuban culture and personalities from the world of the arts thus made their first public appearance.

The peña is also a way to have fun, with family or friends, by getting together regularly to give free rein to what could be called the Cuban soul, most often singing in a choir, and unpretentious, with a musical accompaniment: piano, wooden crate or bottle struck with a spoon.

There are also more formal peñas, organized around an artist, but the public is generally called upon to play a rather active role.

At the moment of the descarga (common improvisation), anything can happen… The bolero singer can change into a rumbero, while the pianist starts playing the conga.

Without any further ado, here the list of best clubs in Havana :

Home Museum

Open from Tuesday to Sunday from 4pm to 7pm and from 7pm to 4am.

Entrance from 5 to 15 CUC in the morning from 16h to 19h (depending on the band playing) then from 20 to 30 CUC for bands from 22h.

Located in the same building as the Teatro Cuba, a small jewel of Cuban Art Deco.

Good to excellent musical programming. The Egrem company indeed watches over the grain. You can quench your thirst in one of the bars on the ground floor or at the troquet on the first floor.

  • Between Concordia and Neptuno Streets…
  • Avenida Galiano & +53 7 862 4165
  • [email protected]

Turquino Cabaret

Perched on the 25th floor of the Tryp Habana Libre Hotel, this establishment takes its name from Mount Pico Turquino located on the Sierra Maestra: it is the highest peak in Cuba.

And you will see, indeed, that the panorama is exceptional from the cabaret.

Just for that alone, the place is worth the detour. After the show or concert, you can go to the disco.

As for the clientele, the Turquino remains one of the most distinguished nightclubs in Havana.

  • Calle L, entre Calle 23 et Calle 25
  • +53 7 834 6100
  • Open from 10:30 pm to 3 am. Entrance 10 CUC.

Centro Cultural Bertolt Brecht

In this cultural center, the atmosphere is always good.

Concerts take place around 9pm every evening.

On Friday and Saturday, it is then a DJ who takes over from 1am.

If you’re feeling hungry, you can have a sandwich (3 CUC) in the cafeteria (open from 11.30 pm to 2 am) located outside on the esplanade, at the top of the stairs.

In any case, you should know that when the DJ settles down on the turntables, the track gets hot and you dance until you’re thirsty under the spotlights.

Trendy Cuban clientele.

  • Calle 13, corner of Calle I
  • +53 7 832 9359
  • Entry from 5 to 10 CUC.

Fábrica de Arte cubano

Open early 2014, this is the new trendy place in Havana.

The brand new design places, with their immaculate white walls are sublime.

Installed on several floors, this “Cuban art factory” bears its name well, because not only do you discover works of art by contemporary Cuban artists – sometimes a little provocative – as you wander through the different rooms, but you can also listen to local stars singing live, like the superb concert given by Omara Portuondo, the diva of the Buena Vista Social Club, during our visit.

Several bars are set up beyond and you’ll even find one with good espresso coffee and cakes.

The nearby terrace is a great place to get some fresh air.

The only criticism that can be made of this establishment is the system of payment for drinks: at the entrance you are given a card to be stamped each time you drink and you pay at the end…

But if you lose the card, you have to pay 30 CUC at the exit obligatorily, that is to say the totality of the potential consos, even if you consumed less and, do not dream, it is non-negotiable.

A little complicated and stressful as a system because you always wonder if you have not forgotten the card somewhere, between two rooms and, here, it’s big!

But if not, nothing to complain about, the site is exceptional and the idea is original.

At times, it feels a bit like Art Basel in Miami or in the middle of a Fiac in Paris. Don’t miss this new Cuban-Alternative place when you visit the capital.

  • Calle 26, at the corner of Calle 11
  • Open Thursday to Saturday from 8pm to 4am, Sunday from 8pm to 2am. Entrance 2 CUC.

Gato Tuerto

Mythical place of the artistic community of Havana between the 1970s and early 1980s.

Postmodern decor, for a music essentially focused on the rope and the bolero.

Piano bar and concerts every Friday and Saturday from 11.30 pm.

Restaurant accessible on the first floor (from noon to midnight); you will enjoy its colourful walls where paintings or photos of local artists are hung and don’t miss the beautiful view of the Malecón.

  • Calle O 14, between Calle 17 and Calle 19
  • +53 7 838 2696
  • Open from 10pm to 4am.
  • Entrance 5 CUC.
  • From 20 CUC the meal in the restaurant upstairs.

Coffee Jazz

The Irakere group and its leader Chucho Valdés, often performed there.

Today, the new generation is taking over.

From 1am, it’s time for disco and DJ.

Trendy and sophisticated atmosphere with a superb view of the Malecón thanks to the large bay window.

Beware of the slightly steep stairs on your way out, especially if you’ve been drinking a lot of mojitos…

  • Paseo, corner of Avenida 1ra
  • Open from noon to 2am.
  • Entrance: 10 CUC from 8.30 pm (drinks included).
  • Attention, the concert usually starts at 11 pm.

King Bar

A small bar where the dance floor lights up from 10pm on weekends.

The DJ plays the best salsa and international hits in a crazy atmosphere where everyone dances tightly together.

This bar is home to most of Havana’s gay male community and it’s a big flirting spot.

But straight guys are also really welcome in a good-natured party spirit, a bit like the Queen in Paris in the belle époque.

The mischievous spirits won’t fail to laugh when they look at the very symbolic logo of the establishment…

Proof that mentalities are changing towards the gay community in Cuba.

Mariela Castro, great activist against homophobia is not for nothing!

  • Calle 23Between Calle E and D
  • +53 7 833 0556
  • Open until 3:00.

Salon Rojo

Small hall combining old style and more modern trends. Proximity assured with the artists. Not negligible, the bar offers an excellent selection of cocktails.

  • Calle 21, between Calle N and Calle O
  • +53 7 834 6560
  • Open every day from 10pm to 4am.
  • Entrance from 10 CUC (without consumption) to 20 CUC (with consumption).Prices vary according to the concerts.
  • Matinées : Friday and Sunday from 4 pm to 9 pm.

Yellow Submarine

Who said that in Cuba we don’t like Rock? It’s in this submarine-shaped bar that all the Rock fans in Havana meet.

The Beatles are largely in the spotlight and you can meet real people who could easily be confused with members of Led Zeppelin.

That’s right! In Havana, we also like Rock. Fans will love it.

  • Calle 17 at the corner of Calle 6
  • Open from Tuesday to Sunday. Free from 2pm to 8pm.
  • Paid admission from 9pm to 2am; the rate varies according to the notoriety of the group.

La Zorra y el Cuervo

Located on the Rampa, this club, with an atmosphere both friendly and intimate, is mainly oriented towards jazz.

First performance from 11pm. One of the most interesting addresses in this area with the Jazz café. A real pleasure for the ears. Jazz lovers will be delighted!

  • Calle 23 no. 155, between Calle N and Calle O
  • +53 7 833 2402
  • Open from 10pm to 2am. Admission: between 10 and 20 CUC depending on the concert (two drinks included).

Casa de la Música

Housed in a superb building in the Miramar district, this house of music generally presents good bands. Very varied programming, covering all Cuban musical genres.

Above, the Diablo Tun Tun to extend the night. Egrem shop, also accessible to leave with the instrument of your choice.

  • Avenida 35, corner of Calle 20, Miramar Playa
  • +53 7 204 0447
  • [email protected]
  • Open from 5pm to 9pm and 11pm to 3am.
  • Admission from 10 to 20 CUC depending on the concerts.

Don Cangrejo

Admittedly, it’s a bit far, if you stay in the Vedado or in the centre of Havana, but to party and listen to live music in the open air, in an atmosphere worthy of a big music festival or Ibiza, this is really the place to come

Concerts by well-known and renowned Cuban artists take place from Thursday to Friday from 10 pm, setting the mood from a large stage overlooking the terrace where the spectators are seated

We dance, drink a good mojito at one of the two large outdoor bars and have fun until the end of the night, right by the water..

The Don Cangrejo is right on the seafront, which makes the place all the more magical.

  • Between Calle 16 and Calle 18
  • Calle 1ra
  • Tel : +53 7 204 3837
  • Thursday to Friday from 10pm to 4am. Entrance: from 5 to 10 CUC, depending on programming.

El Diablo Tuntun

The Casa de la Música de Miramar is the perfect combination of piano bar and salsa, but above all it is the epicentre of reggaeton in Havana

A lot of people are there (especially from 3am, when the Casa de la Música closes), perfectly aware of the very caliente atmosphere

A good way to immerse yourself in the delirium of Cuban parties and to extend your evening until late at night.

  • At the corner of Calle 35, Calle 20, Miramar
  • Tel : +53 7 204 0447
  • Open every day from 11pm to 6am
  • Entrance at 5 CUC in the morning (from 15h to 20h) and from 10 to 15 CUC in the evening
  • 2 concerts per day: the first in the morning, the second in the evening

El Sauce

A large outdoor bar with a huge garden that has a capacity of 1000 seats

The musical program is different from what is traditionally found in Havana’s concert halls and discos

The boss of the place, the famous and very nice actor Luis Alberto García shouts it loud and clear “Here you will never hear a note of reggaeton”

So we come here to listen to Cuban fusion music, jazz and other music of the moment

On Sunday afternoons, it’s the discotheque “la Maquina de la Melancolia”: this party that starts at 5pm and ends at 10pm is dedicated to people over 30 years old

The retro and disco music, with Luis Alberto García at the controls, is a delight! We had a lot of fun and we highly recommend you to go

Also, there is a small restaurant on site that serves traditional Cuban cuisine at a fair price (between 3 and 6 CUC per dish)

Une bonne adresse.

  • Avenida 9na
  • Between Calle 120 and Calle 122
  • Tel : +53 7 209 2261
  • Open Tuesday to Thursday from noon to midnight, Friday until 1am, Saturday until 2am, Sunday until 10pm
  • Admission: 2 CUC but prices may vary according to the fame of the bands playing
  • Cocktails at 2 CUC

Espacios

This is one of the most popular night bars in Havana at the moment and it is also one of our favorites

Located in a large house, this bar has several areas (hence the name) including pleasant lounges in cosy rooms and a beautiful patio with tropical vegetation that immediately immerses you in a holiday atmosphere

The outdoor bar only prolongs this feeling

A pure moment of happiness when you enjoy your mojito or Cuba libre

Concerts take place on certain evenings, in which case you have to pay admission (2 CUC), but on that evening you are entitled to a free tapas set

When you’re there, keep an eye out between cocktails because the singer Raúl Paz is a regular there – we’ve met him there! – and even one of Fidel Castro’s sons, it seems

In short, Espacios is a sure bet and it could well become the HQ for your Havana night trips.

Opera de la Calle

Created by a Cuban tenor, this cultural space with bar and restaurant is really original because it is the only one where you can see open-air operas.

They are modern operas in a contemporary style and it is worth the detour. Performances take place on Fridays and Saturdays only. The rest of the week, various concerts take place. No performances on Monday and Tuesday Piano bar on Wednesdays.

  • Calle 4 Between Avenida 7ma and Avenida 9na
  • Tel : +53 7 207 6885
  • Ouvert tous les jours de midi à minuit.

Sangri-la

A night bar where the track gets very fast while the best Cuban songs of the moment but also international hits resound

Fiesta guaranteed! Be careful not to leave your stuff lying around on a chair while dancing though, as robberies have been reported.

  • Avenida 19 – At the corner of Calle 42
  • Open from 10 pm to 6 am

Cinemas

A land of cinema and an essential cultural vector, cinema is surprisingly one of your best chances to blend into Cuban society

Cinema tickets being affordable (2 to 3 Cuban pesos or 0.15 CUC), the seventh art is very popular among the inhabitants of Havana

In spite of the schedules, the Cubans usually enter after the beginning of the film: continuous coming and going is guaranteed! The show is also in the room, people participating in the session aloud, whistling or laughing loudly without worrying about their neighbors..

Here, a “shush” would be incongruous, even unthinkable.

Every year during the first half of December, Havana hosts the Festival Internacional del Nuevo Cine Latinoamericano (www.habanafilmfestival.com); an unmissable event for Latin American producers, directors and artists.

The Festival del Cinema Pobre in Gibara in April is one of the fastest growing cultural events in Cuba in recent years.

Cuba also promotes foreign film production, with a strong theatrical success of European and North American films

Every year, in April or May, the French Film Festival takes place

Organized since 1992 by the director Christophe Barratier – we owe him the film Les Choristes (2004) – and his associate Nouredine Essadi, with the constant support of the Alliance française de Cuba and the French embassy in Cuba, this festival is today considered as the great annual meeting of French culture in Cuba

It is the only film festival that crosses the entire island of Cuba, all the way to Santiago de Cuba, since the French films in the program are screened in many cinemas in Cuba for several weeks after the launch of the festival in Havana

Illustrious personalities from the French cinema world come to present their films in the Cuban capital (Isabelle Huppert in 2012, Sandrine Bonnaire in 2013, François-Xavier Demaison in 2014, Costa-Gavras in 2015).

To find out all about the French Film Festival in Cuba, whose 18th edition took place in 2015, go to: www.cinefrances.com

CINEMA LA RAMPA

  • Calle 23 n°111, at the corner of Calle O
  • Tel : +53 7 878 6146
  • Closed on Wednesdays.

Offers retrospectives and houses the archives of Cuban cinema.

CINEMA RIVIERA

  • Calle 23 n°507, between Calle G and Calle H
  • Tel : +53 7 830 9564

Latin American, North American and European films

Also concerts.

CINEMATECA CHARLES CHAPLIN

  • Calle 23 n°1157, between Calle 10 and Calle 12
  • Tel : +53 7 831 1101

A large hall and a particularly interesting programme drawing on a rich archive collection

It is one of the institutions that supports the Festival del nuevo cine latino-americano and the Festival du cinéma français

Don’t hesitate to call to find a Cuban film that you have been wanting to see for a long time.

CINEMA YARA

  • Calle 23 and Calle L
  • Tel : +53 7 832 9430

Programming of American films and art films.

HABANA CAFE

  • Paseo, between Calle 1 and Calle 3
  • In the Hotel Melia Cohiba
  • Tel : +53 7 833 3636
  • Open from 8pm to 2:30am
  • Entrance from 10 to 15 CUC.

Installed within the walls of the Meliá Cohiba Hotel

1950s retro decor, with some old American cars (Chevrolet, Pontiac and Buick) and photos of Hemingway in the background

Concerts starting at 10pm

Good to know, the best bands of the Cuban scene (Azur Negra, NG La Banda and Los Van Van) usually play on Sunday night from 11pm

Clientele almost exclusively tourist.

PEÑA DE LA UNEAC

  • At the corner of Calle H, Vedado – Calle 17
  • Open every Wednesday, between 5 and 8 pm

Rumba and bolero alternating depending on the week.

To penetrate the heart of the cultural life

The peña sits within the walls of the Uneac (Union of Writers and Artists of Cuba).

TEATRO AMADEO ROLDAN

  • Calle Calzada no
  • 512, between Calle D and Calle E
  • Tel : +53 7 832 1168

Its two concert halls with excellent acoustics delight music lovers

Home to the National Symphony Orchestra, it hosts classical music concerts, especially on Sundays

Latin jazz is also performed there.

TEATRO MELLA

  • Calle Línea no
  • 657, between Calle A and Calle B
  • Tel : +53 7 830 5651

Shows essentially turned towards ballet

You can also see the remarkable performances of the Conjunto Folklórico, occasional plays and sessions dedicated to music halls (Humour Festival).

TEATRO NACIONAL DE CUBA

  • Calle Paseo, corner of Calle 39 (Plaza de la Revolución)
  • Tel : +53 7 878 3193
  • Theatrical, choreographic and musical programming

The two main halls: Covarrubias (about 800 people) and Avellaneda (2,500)

The ensemble is completed in the basement by a café-cantante with excellent artists and a cabaret on the top floor.

Miramar

TEATRO KARL MARX
  • Avenida 1ra, at the corner of Calle 10
  • Tel : +53 7 203 0801

As ugly as one could wish, but huge (5,000 seats), it was restored in 1975 to host the first congress of the Communist Party of Cuba (before the Palace of Conventions was built), it hosted memorable shows, such as that of the Russian ensemble Moïsséiev, which found there a stage big enough for its developments

Today under-used, the maintenance of this monster is probably too expensive, and is preferably reserved for concerts that attract crowds – salsa groups (Irakere, NG la Banda, etc.), singers from the Nueva Trova (Pablo Milanés, Silvio Rodríguez) and, on Sunday mornings, it is the turn of children’s shows.

Theaters

Theatrical performances are usually held on Friday and Saturday evenings at 8:30 pm, Sunday at 5 pm

Sunday mornings are reserved for children

At the theater, the show is also in the hall: people talk, gesticulate, arrive late and greet friends

But, above all, we don’t hesitate to let the artists know what we think of their performance..

If the play doesn’t please us, we get up and leave without waiting for the curtain to fall!

Les meilleurs bars de La Havane : Café, Cocktails et Rooftops

C'est dans la Habana Vieja que vous trouverez les cafés les plus agréables pour vous détendre en fin d'après-midi, mais aussi des bars animés pour faire la fête jusque tard (mais rarement au-delà de minuit en raison des problèmes de voisinage).

Dans le Vedado, les après-midi sont plus calmes, mais une fois la nuit tombée, l'ambiance est plus festive et les bars ferment beaucoup plus tard que dans la vieille Havane.

Bar el Floridita

Impossible d'omettre l'adresse : dans les années 1930 et 1940, une pléthore d'artistes s'y sont succédé.

Au premier rang d'entre eux, Ernest Hemingway qui y passait ses soirées, sirotant tranquillement le daïquiri maison.

Une statue rend hommage à l'écrivain.

En raison de son passé, la Floridita attire inévitablement de nombreux touristes, car c'est un lieu incontournable de La Havane.

  • Au coin de Monserrate
  • Calle Obispo n° 557 & +53 7 867 1300
  • www.floridita-cuba.com/
  • [email protected]
  • Ouvert tous les jours de 11 h 30 à 23 h 30.

Cafe O’reilly

Deux possibilités : soit vous vous asseyez normalement au bar en sirotant votre bière, soit vous montez le magnifique escalier en colimaçon en fer forgé pour atteindre le premier étage.

À ce niveau, les tables des balcons donnent un petit aperçu de la scène de la rue (le café est proche de la cathédrale).

En effet, La Havane est presque comme un théâtre.

  • Calle O’Reilly n° 203
  • Ouvert tous les jours de 10 heures à minuit.

Café Paris

Situé au cœur de la Habana Vieja, le monde se presse généralement au comptoir dès l'ouverture et jusqu'à très tard.

Excellents cocktails en général et bonne musique en particulier.

Les petites faims se contenteront d'une pizza ou d'autres bricoles du même genre.

  • Calle Obispo, à l'angle de San Ignacio
  • Ouvert tous les jours jusqu'à minuit. Cocktails de 4 à 5 CUC.
  • Ouvert en 1924, le café fait face à l'hôtel Ambos Mundos.

Casa del Agua Tinaja

La boutique la plus originale de la ville, La Tinaja (la jarre), où vous pouvez acheter de l'eau filtrée pour quelques pièces, en souvenir des anciennes casas del agua (maisons de l'eau).

Les Havanais avaient l'habitude d'y puiser leur eau potable.

Pedro Pablo Oropeca, le patron de 71 ans, travaille à la Tinaja depuis 1960 et c'est un vrai personnage !

Il voudra sûrement que vous le preniez en photo, vous racontera plein d'anecdotes et vous expliquera qu'il croit fermement aux vertus de son eau filtrée, bien meilleure que l'eau en bouteille selon lui.

Si vous vous attardez un peu dans la boutique, vous verrez que les Cubains défilent au comptoir pour acheter un verre d'eau.

C'est un spectacle de la vie locale qui est vraiment simple et authentique. Une adresse unique que nous vous recommandons.

  • Entre Calle Oficio et Calle Mercaderes
  • Calle Obispo n°109
  • Ouvert en journée uniquement. 25 centimes de peso convertible pour un verre d'eau filtrée.

Casa de las Infusions

Anciennement connue sous le nom de Columnata Egipciana, cette maison dispose de deux superbes patios intérieurs, havres de fraîcheur et de discrétion.

La terrasse vous permet d'observer les passants et de vous imprégner de l'atmosphère de la vieille Havane.

Vous y trouverez, à des prix tout à fait abordables, un large choix :

  • infusions et thés
  • le café sous toutes ses formes (cappuccino, cannelle, glacé ou chaud, café au vieux rhum)
  • excellents cocktails (2 CUC en moyenne)
  • jus de fruits naturels (1,50 CUC)
  • les glaces
  • gâteaux
  • sandwichs (de 1,75 à 2,75 CUC).

Vous apprécierez également de vous laisser bercer par les morceaux joués par le pianiste en fin d'après-midi.

Une adresse très agréable.

  • Entre Calle Obispo et Calle Obrapía
  • Calle Mercaderes n°109
  • +53 7 864 9013
  • Ouvert tous les jours de 9 h à 21 h.

Ruinas del Parque

A côté de la place avec la statue de Sancho Panza, un agréable bar en plein air, avec des concerts le soir.

You really feel like you’re on holiday there.

Parfait pour se reposer à l'heure de l'apéritif, après une longue journée de marche dans la vieille Havane.

  • Entre Calle Compostela et Calle Aguacate
  • Calle Obispo
  • Ouvert de 9h à 23h. Bières à 1,50 CUC et cocktails de 3 à 4 CUC. Pizzas de 3 à 10 CUC, sandwichs de 2 à 4 CUC.

Cafe el Escorial

A pleasant terrace overlooking Plaza Vieja, where you can enjoy most of the world’s coffees.

Les amateurs de café apprécieront ! Les plus audacieux pourront essayer le mojicafe ou le daïquiri au café.

  • À l'angle de la Calle Muralla
  • Plaza Vieja
  • & +53 7 868 3846 / +53 7 868 3545
  • [email protected]
  • Ouvert de 9 h à 22 h.
  • Espresso 1,15 CUC. Cappuccino 1,50 CUC.

Bar Bohemio

Situé sur une immense véranda lorsque le temps le permet, ce bar est l'endroit idéal pour se détendre en début de soirée, ou après le dîner, dans une ambiance lounge et un cadre chaleureux.

La décoration vintage, les rideaux légers suspendus aux arcades et la terrasse située au cœur d'un mini jardin tropical, donnent une touche agréable à l'établissement et on se sent immédiatement à l'aise.

De délicieux tapas pour accompagner les cocktails au cas où vous auriez faim !

  • Calle 21
  • Entre les Calle 12 et 14
  • & +53 7 833 6918
  • Ouvert du mardi au dimanche de 18 heures à 2 heures du matin en semaine, et jusqu'à 3 heures du matin le week-end.

Casa de la Amistad

  • Paseo No. 406, entre Calle 17 et Calle 19
  • & +53 7 830 3114
  • Open from 8am to 5pm, in theory… Indeed, the schedules are variable and the closings at the day often random, it is thus better to phone before going there.

A recommander chaudement à tous ceux qui veulent prendre un verre dans un superbe bâtiment colonial.

Terrasse extrêmement bien accueillie et groupes musicaux souvent bien sentis. Possibilité de restauration rapide.

Encuentro

Installé sur une grande terrasse, ce bar donne sur le Vedado.

Dans un cadre design et branché, vous pourrez déguster un bon cocktail et grignoter quelques tapas cubains en admirant la vue.

Malgré les clips qui défilent sur l'écran plat, le lieu est calme et reposant, idéal pour refaire le monde entre amis ou pour prendre un verre avec son amoureux.

Les amateurs de narguilé seront ravis car ici on est équipé, même si cela reste un peu cher (10 CUC le narguilé).

Fumer le narguilé à La Havane a un prix et c'est une forme de luxe au pays du cigare.

Seul inconvénient : s'il pleut, le bar ferme car la terrasse n'est pas couverte.

  • Calle Linea n°112
  • Entre Calle L y M
  • & +53 7 832 9744
  • www.casakmilo.com
  • Ouvert de 18 heures à 6 heures du matin.

Fresa y Chocolate

L'enseigne tire son nom du célèbre long métrage cubain Fresa y Chocolate, réalisé par Tomas Gutiérrez Alea en 1992.

It’s true that the proximity of the ICAIC (Institute of Cinema) favours closer ties, as does the clientele, who very often come from the world of entertainment.

De nombreux concerts sont généralement organisés sur la terrasse jusqu'à 22 heures ou minuit.

  • Entre Calle 10 et Calle 12
  • Calle 23
  • & +53 7 836 2096

Madrigal

Un bar aménagé dans un loft avec une belle terrasse.

L'établissement appartient au réalisateur Rafael Rosales qui l'a nommé d'après un film qu'il a réalisé avec le célèbre Fernando Pérez.

It is the ideal place to meet artists while enjoying a good cocktail accompanied by delicious tapas. The right place for a “before”.

  • Calle 17 n°809 altos
  • & +53 7 831 2433
  • Ouvert du mardi au dimanche de 18h00 à minuit, vendredi et samedi de 18h00 à 4h00. Fermé le lundi. Cocktails à 2,50 CUC. Tapas entre 1,50 et 5 CUC.

Flûte enchantée

If you are a fan of live music, especially jazz, salsa, or flamenco, don’t miss this new bar in Havana.

Presque tous les soirs, il accueille des groupes et des chanteurs talentueux aux voix suaves.

Vous apprécierez également le cadre design de l'endroit et notamment la belle terrasse avec sa piscine si chic, ses sièges si in qu'on se croirait à Miami, et sa vue sublime sur le Malecón qui vous rappelle que vous êtes dans la belle capitale cubaine, et comment.

  • Calzada n°101
  • Entre L y M
  • & +53 7 832 3195
  • Ouvert jusqu'à 4 heures du matin. Musique en direct de 21 heures à minuit.

Haut et bas

If you are a fan of live music, especially jazz, salsa, or flamenco, don’t miss this new bar in Havana.

Presque tous les soirs, il accueille des groupes et des chanteurs talentueux aux voix suaves.

Vous apprécierez également le cadre design de l'endroit et notamment la belle terrasse avec sa piscine si chic, ses sièges si in qu'on se croirait à Miami, et sa vue sublime sur le Malecón qui vous rappelle que vous êtes dans la belle capitale cubaine, et comment.

  • Calle 5ta
  • à l'angle de la Calle V
  • & +53 5 333 3006
  • Ouvert tous les jours de 15h à 3h du matin.

Kpricho Bar

Un bar design au mobilier épuré où des œuvres d'art contemporain sont exposées toute l'année, l'exposition changeant chaque mois.

Les concerts ont lieu les dimanches, mardis et mercredis soirs.

Les cocktails sont excellents et l'ambiance lounge est agréable pour prendre un verre.

Cette nouvelle adresse devrait avoir de beaux jours devant elle !

  • Calle 94
  • Entre 1ra y 3ra
  • & +53 7 206 4167
  • Ouvert de 18 heures à 6 heures du matin.

Les 10 meilleures plages de La Havane

À 30 kilomètres à l'est de La Havane se trouve une bande de plages de sable blanc où l'on peut passer une journée ou un après-midi pour être de retour en ville et avoir sa soirée libre ou se promener dans La Habana Vieja, le vibrant El Vedado ou le Malecón, danser ou écouter du jazz ?

Ce sont des plages situées à quelques minutes du centre-ville, mais le changement d'atmosphère est de 360 degrés.

Bacuranao

Bacuranao est à 15 km du centre-ville de La Havane.

C'est la première plage lorsqu'on emprunte la Vía Blanca, l'autoroute qui relie la capitale cubaine à la ville de Matanzas et à Varadero (depuis le tunnel de La Havane, une autre autoroute, la Monumental, rejoint la Vía Blanca avant d'atteindre les plages de l'est).

Longue de moins d'un kilomètre, la bande de sable fin de Bacuranao fait environ 30 mètres de large et est plantée de cocotiers.

La plage est fréquentée toute l'année par les habitants de La Havane, surtout au printemps et en été (d'avril à septembre).

C'est le plus accessible pour les habitants d'Alamar, un quartier de banlieue situé à un kilomètre de là, et il est donc souvent très fréquenté, bien qu'il devienne lentement plus calme après 18 heures, lorsqu'il reste encore deux heures de lumière et que l'eau est encore chaude.

Bacuranao se trouve à quelques mètres de la Vía Blanca.

D'un côté de la plage se trouve un petit village touristique.

Pour vous y rendre, vous pouvez prendre des taxis ou (beaucoup moins cher) plusieurs lignes de bus publiques : P3 et P11 d'El Vedado à Alamar (puis marchez jusqu'à la plage), et l'A40, qui va de La Habana Vieja à Guanabo.

Les bus publics coûtent moins d'un peso cubain (cinq cents).

From the old train station in Old Havana, there are collective taxis, old American cars known as “almendrones”, which cost 20 pesos, 1 CUC (one dollar) or a little more and are shared with several people.

Et pour cette plage et d'autres, vous pouvez utiliser le service de minibus jaune, Metrotaxi, avec des tarifs de cinq et dix pesos mais qui peuvent facilement passer à 2 CUC ou plus selon le chauffeur, l'heure et le jour, et en tenant compte du fait qu'à Cuba le chauffeur remarquera toujours que vous êtes un touriste, même avec un sac à dos.

Tarará

Tarará est à 18 kilomètres et à moins de 20 minutes en voiture de la ville.

Pour certains Havanais, c'est la meilleure des plages de l'Est.

In Tarará there is an exclusive residential complex built in the 40’s and 50’s, which was later dedicated to social programs of the revolution, a city for students and between the 80’s and 90’s a recovery center for children affected by the Chernobyl accident.

Sur cette plage de La Havane se trouvent actuellement un centre résidentiel pour les touristes, un centre commercial, un café-bar, des piscines et une marina.

C'est l'endroit qui offre tout ce que l'on recherche dans une plage des Caraïbes : une large bande de sable blanc et fin, des eaux transparentes et turquoise.

Une plage pour profiter de l'intimité dans un cadre où se distinguent les cocotiers, la végétation côtière variée et la tranquillité.

Les taxis les plus chers vous emmènent directement à la plage.

Vous pouvez également prendre un bus public (A40) ou un amandier, descendre à l'autoroute et marcher ensuite plusieurs minutes sur une route secondaire.

Playa Mégano, sur la côte est de La Havane.

En parcourant la Vía Blanca depuis La Havane, El Mégano est la prochaine étape après Bacuranao et Tarará pour constater que dans les Playas del Este, chaque plage semble meilleure et plus belle que l'autre.

C'est une petite plage entre Tarará et Santa María del Mar, près de la Vía Blanca et avec des vagues plus hautes.

Il y a de belles dunes de sable couvertes de plantes rampantes très vertes et parmi elles des cocotiers qui donnent de l'ombre.

L'eau est propre, de la couleur bleu-vert qui attire tant les nageurs, et le sable est très fin et blanc.

It is one of Havana’s favourite beaches for families in the summer.

Un paysage naturel chaleureux et la paix pour profiter de l'eau ou sous les parasols rustiques.

Des services et des repas légers sont disponibles à l'hôtel Villa Mégano, à environ 100 mètres de la plage, ainsi que dans des maisons privées qui offrent le logement et la nourriture aux voyageurs.

La zone de la plage de Santa Maria.

Santa María del Mar

Santa María del Mar est aussi belle que El Mégano, mais avec environ quatre kilomètres de long et quatre hôtels (Blau Club Arenal, Club Atlántico-Los Pinos, Atlántico-Las Terrazas et Tropicoco) qui offrent une plus grande variété de services.

Il y a des restaurants et des cafés dans les hôtels, mais il est possible de trouver de petits stands où les boissons et les snacks sont vendus à des prix plus bas, la meilleure option pour les Cubains et les étrangers au budget serré.

Pour de nombreux Cubains, la bande formée par El Mégano et Santa María est aussi splendide que Varadero, la plus célèbre des plages cubaines, l'une des trois meilleures du monde selon les utilisateurs de Tripadvisor.

Pour vous rendre à Santa María, vous pouvez également prendre un taxi depuis n'importe quel endroit de la ville, mais il existe des alternatives moins chères comme le bus public, les amandiers et le bus touristique de Central Park, qui coûte 5 CUC.

Une fois que vous avez payé le ticket, vous pouvez aller et venir des plages à tout moment entre 9h00 et 18h00.

C'est également un moyen de se rendre dans le reste de Playas del Este.

Boca Ciega

En marchant vers l'est le long du rivage sablonneux de Santa Maria del Mar, vous atteignez l'embouchure basse de la rivière Boca Ciega.

De l'autre côté commence la plage du même nom.

Boca Ciega, 1.6 kilometers long, is like a quiet and remote refuge between the two most frequented beaches in this area of Havana’s beaches: Santa Maria and Guanabo.

Avec des eaux très propres et du sable blanc fin, sa bande de sable fait environ 30 mètres de long et il y a des dunes couvertes d'une végétation verte basse.

L'atmosphère générale est celle d'une agréable tranquillité.

Des restaurants et des maisons privées proposent un hébergement, des collations et des repas à la carte, et il y a toujours des vendeurs sur la plage qui vendent des boissons et des fruits.

Coucher de soleil à Guanabo.

Guanabo

Si Santa Maria est la plage des hôtels et de l'ambiance plus touristique, Guanabo est l'endroit où vous pouvez combiner une journée à la plage avec une approche de la vie quotidienne des Cubains.

Il s'agit d'une petite ville d'environ 15 000 habitants, dont l'histoire remonte au 18e siècle mais qui a connu une forte croissance dans la seconde moitié du 20e siècle, lorsqu'elle est devenue un lieu de vacances où ont été construits des lotissements résidentiels modernes.

Guanabo, une plage de 4 kilomètres de long située à 27 kilomètres de La Havane, est aujourd'hui un centre urbain avec des maisons privées à louer, des centres commerciaux et des petites boutiques, des restaurants, des cafés et des bars, mais aussi des marchés où les Cubains achètent une grande partie de leur alimentation, notamment des légumes et des fruits.

Pour ceux qui décident de rester, la vie nocturne offre de la musique, de la danse ou simplement un moment agréable à la table d'un café près de la mer.

Taxis, almond trees, public buses and the Tour Bus leave from Via Blanca by turning left and taking a steep route down to Guanabo’s main street, which runs for several kilometers about 30 meters from the beach and gives you the opportunity to decide which part of the beach is best to stay.

Au bout de Guanabo, la rue principale tourne à droite et rejoint à nouveau la Via Blanca.

One kilometer away is “el paradero”, the final stop of the public bus A40 and the popular colectivo taxis or almendrones that come and go to and from La Habana Vieja.

“El paradero” is in an area known as Brisas del Mar.

La Veneciana

C'est la prochaine bande de plage à l'est de Guanabo, l'un des petits joyaux de cette collection d'expériences de soleil et de plage que sont les plages de l'est de La Havane.

D'une longueur d'environ 800 mètres, isolée et très calme, vous pouvez parfois voir des pêcheurs jeter leurs filets depuis le rivage.

Fréquenté par les baigneurs en quête de tranquillité : voyageurs seuls, couples ou familles.

Elle n'a peut-être pas le glamour de Santa María ou Guanabo, mais elle satisfait ceux qui cherchent une plage de La Havane non seulement pour se baigner et bronzer, mais aussi pour se détendre, respirer l'air marin, se reposer, converser ou lire.

C'est une bonne option pour ceux qui voyagent avec de jeunes enfants.

Brisas del Mar

Située dans un lotissement résidentiel de vacances datant des années 1950, cette zone présente de grands espaces entre une résidence et une autre.

Parfois, vous pouvez même voir des vaches et des chevaux paître dans les champs à l'intérieur des terres, près de l'autoroute Via Blanca.

C'est la dernière plage de sable blanc de la bande connue sous le nom de Playas del Este de La Habana.

Très peu fréquentée, tranquille et avec une pente très douce sous les eaux qui la rend basse sur la majeure partie de son parcours, Brisas del Mar est idéale pour les familles avec de jeunes enfants et pour ceux qui veulent s'éloigner de la foule et du bruit.

Jibacoa, Mayabeque

Toujours en direction de l'est, à 25 kilomètres de Guanabo et à 50 du centre de La Havane, se trouve la plage de Jibacoa.

Dans cette zone, on trouve une chaîne de petites plages de sable fin et d'eaux turquoise, chaudes et propres, qui contrastent avec le vert des arbres et des collines voisines d'une centaine de mètres de haut.

Jibacoa, en forme de demi-lune, est pour ceux qui veulent explorer davantage les plages près de La Havane et être dans un endroit où la plage rencontre la nature.

Il y a des installations hôtelières d'un côté de la plage, et des possibilités de faire de la randonnée, de l'équitation ou de la plongée libre pour apprécier les couleurs du récif corallien.

There are camping centers nearby at affordable prices, very convenient if it’s late to return to Havana (or perhaps because the site is too beautiful to spend only a few hours there).

Il y a un bus public (numéro 699) qui part plusieurs fois par jour de la vieille Havane à Santa Cruz del Norte.

Depuis cette petite ville, vous pouvez vous rendre plus rapidement à Jibacoa en prenant un taxi local.

Another option is to take a bus or a taxi from Peñas Altas, “the stop” located at the end of Guanabo beach.

Les transferts peuvent être trouvés à partir des hôtels de La Havane, mais à des prix plus élevés.

Playa de los Enamorados, Jibacoa, province de Mayabeque

Un endroit encore plus calme et plus isolé dans la région de Jibacoa.

La Playa de los Enamorados se trouve dans une petite crique qui n'est pas visible depuis l'autoroute Vía Blanca.

Idéal pour les couples et les voyageurs seuls à la recherche d'intimité.

Il est possible de trouver de petites plages comme celle-ci, d'une grande beauté, si vous continuez à explorer la côte vers l'est.

Cale sèche.

Varadero, province de Matanzas

Varadero is about 120 kilometers from Havana, a little over an hour’s drive on the Via Blanca highway.

Cuba’s most internationally known beach is on a sandy peninsula with more than 30 kilometers of coastline, 22 of which are covered with the finest and whitest sand that can be found, bathed by transparent waters with warm blue-green tones.

C'est un grand centre de villégiature toute l'année.

Des dizaines d'hôtels, de discothèques, de cabarets, de centres commerciaux, de marinas et de nombreuses autres attractions font de Varadero la première destination soleil et plage de Cuba.

C'est peut-être un endroit cher, mais il n'est pas exclusif.

Il y a des locations dans des maisons privées et il y a aussi des cafés, des pizzerias, des supermarchés et d'autres installations qui peuvent vous permettre de séjourner à Varadero, de passer du bon temps et de vous amuser au maximum sans avoir à payer une chambre dans un cinq étoiles tout compris.

Il est possible de se rendre à Varadero ou à la ville de Matanzas en bus depuis le terminal national, près de la Plaza de la Revolución.

A l'extérieur du terminal lui-même, il y a des taxis collectifs pour le prix de 5 CUC vers Matanzas.

Une fois dans cette ville, vous pouvez prendre un taxi pour Varadero, qui est très proche, en fixant le prix avec le chauffeur de taxi, ou même l'un des nombreux bus qui fonctionnent toute la journée et rejoignent la plage pour seulement un peso (cinq cents).

Si vous planifiez bien votre voyage et quittez La Havane tôt, il est possible d'être de retour dans la ville le soir.

Quelques conseils pour les plages de La Havane 

La meilleure façon d'aller à la plage à Cuba 

Pour le soleil et les activités de plage, la meilleure période à Cuba se situe entre les mois de mai et septembre, mais même en automne et pendant le faible hiver cubain (novembre à février), il est possible de profiter de la plage (parfois, au-delà de la combinaison soleil et plage, nous recherchons l'expérience de marcher sur le sable, de respirer l'air et de ressentir la tranquillité en écoutant le bruit de la mer).

Les plages sont plus fréquentées les week-ends et pendant la saison des vacances (juillet et août).

Voir aussi :

Garder la tête froide

 Il convient d'apporter un petit réfrigérateur ou un de ces sacs qui conservent la température si vous y jetez de la glace.

Il est en fait moins cher d'acheter des boissons dans les centres commerciaux ou les petits stands sur les plages que dans les hôtels et les cafés, mais le problème est que parfois elles ne sont pas très fraîches.

Protégez-vous du soleil : Plus l'indice de protection solaire est élevé, mieux c'est.

Un écran solaire avec un FPS de 30 ou 50 vous aidera à faire en sorte que l'expérience de la plage ne soit pas gâchée plus tard par un inconfort de la peau.

Don’t overdo it either and avoid too much exposure between 11am and 3pm.

Soyez informé : Les applications créées à Cuba peuvent être très utiles pendant votre séjour dans le pays.

Par exemple, AlaMesa vous permet de localiser des restaurants en fonction de leur emplacement, de leur cuisine et de leur gamme de prix, et Habana Trans vous indique les itinéraires à emprunter et comment vous y rendre.

Ce sont des applications qui fonctionnent hors ligne, très pratiques à Cuba.

Souvenirs et artisanat à La Havane

La capitale cubaine est l'endroit idéal pour faire le plein de souvenirs avant de rentrer chez soi.
Cigars, rum, handicrafts… You should find what you are looking for without any problem!

faire du shopping dans l'artisanat de havaneBroche
faire du shopping dans l'artisanat de havane

Acheter des cigares à La Havane

Pour acheter des cigares en La Havanevous disposez de plusieurs options.

Nous en recommandons 3 en particulier, tous deux situés dans le quartier de Centro Habana :

  • Real Fábrica de Tabacos Partagás : calle Industria e. Barcelona y Dragones, l'une des plus prestigieuses du pays.
  • Usines réelles Magasin d'usine. Industria No 520. Tél : 7 826 0086. La plus ancienne fabrique de cigares de La Havane.
  • Le magasin de cigares de l'hôtel Sevilla.

Vous pouvez payer dans tous les magasins par carte de crédit.

Acheter du rhum à La Havane

As with cigars, there is no shortage of stores selling rum. You will find it in the capital’s major hotels. In Old Havana, the Casa del Ron offers the best and most select types of rum on the island.

Adresse : Obispo No. 2 e/ Bernaza y, Avenida de Bélgica, La Habana, Cuba.
Havana Club. San Pedro No 262. Tél : 7 624 108.

Vous en trouverez également dans les boutiques hors taxes de l'aéroport de La Havane.

@havana clubBroche
@havana club

Attention toutefois : si votre vol n'est pas direct, vos bouteilles peuvent être confisquées lors de votre escale.

Attention, la quantité de rhum, de cigares et de cigarettes est limitée.

Acheter des bijoux et des objets artisanaux à La Havane

Pour acheter des bijoux et de l'artisanat local, nous vous recommandons le petit marché situé sur la Calle Obispo.

Jewelry, handbags, wooden objects…: you should find what you are looking for.

Principaux quartiers commerçants de La Havane

De La Havane, il faut absolument rapporter les célèbres cigares de la Havane et l'excellent rhum, mais on peut aussi acheter de l'artisanat populaire, des instruments de musique -maracas, bongoes, güiros, tumbadora-, des peintures et des objets de la Santeria.

Dans le Palais de l'artisanat (Cuba 64, angle Tacón), le bâtiment était l'ancien Palais Pedroso. À proximité, entre la cathédrale et le port, se trouve un marché artisanal populaire.

Cuba sur Instagram Hecho en Cuba 🇨🇺 . . 📷 @cubamaxtravel Síguenos 👉 @cubaislabella . . cuba🇨🇺 cubatravel explorecuba cubalove visitcuba cubaphoto....Broche
Cuba sur Instagram Hecho en Cuba 🇨🇺 . . 📷 @cubamaxtravel Síguenos 👉 @cubaislabella . . cuba🇨🇺 cubatravel explorecuba cubalove visitcuba cubaphoto....

In La Travesía (O’Reilly corner Monserrat) there is an Afro-Cuban handicraft market. In the Manzana de Gómez (San Rafael corner Agramonte) there is a group of European-style shops to buy souvenirs.

Dans la Maison du quartier Miramar, vous trouverez des antiquités, de la mode et des bijoux. Une visite curieuse est celle de la Botica de Santa Catalina (coin Obispo Mercaderes) pour acheter des herbes et des plantes médicinales de la pharmacopée cubaine mondialement connue.

La zone des femmes indépendantes (Máximo Gómez corner Suárez) est un marché aux puces où l'on trouve, entre autres, de la musique et des objets en bois.

And, in the Partagas Factory (Industria 520 corner Barcelona and Dragones) is the right place to know the process of manufacturing the famous cigars… and of course a good place to buy them.

Dans tous les hôtels de la ville il y a des magasins et, plusieurs centres commerciaux offrent tout type de magasins dans leurs installations.

Antiquités, mode, bijoux et cadeaux à La Maison, Avda. 7ª y 16. Miramar.

Artisanat, peintures et sérigraphie. À La Casona, c/Muralla, 107 esq. San Ignacio. Vieille Havane.

Atelier de graphisme expérimental. Callejón del Chorro No 6 Vieille Havane. Tél : 7 862 0979. Galerie d'art. Brabant et peinture.

Souvenirs touristiques À Manzana de Gómez, un groupe de magasins où vous pouvez également acheter des objets de la vie quotidienne.

Afro-Cuban Art and Craftsmanship In La Travesía, O’Reilly Street, Montserrat. There are very interesting exhibitions.

Bijoux en argent et en corail, disques et souvenirs de musique cubaine Au Palais de l'artisanat, Palacio Pedroso. 64, rue de Cuba. Vieille Havane.

Et, aussi : Zone des vendeurs pour compte propre. Máximo Gómez No 259 à Suárez. Marché permanent. Livres anciens, ceintures en cuir, articles de Santeria, etc.

faire du shopping dans l'artisanat de la havane dans l'artisanat de lA havaneBroche
faire du shopping dans l'artisanat de la havane dans l'artisanat de lA havane

Foire artisanale (Vieille Havane). Marché artisanal en plein air. Talon de la Vieille Havane. Tableaux, guayaberas, sculptures en bois, souvenirs de Che Guevara, un peu de tout.

Foire de l'artisanat (Vedado). La promenade du Vedado. Pratiquement la même chose que sur le marché de la Vieille Havane. Ici, également des timbres, des pièces de monnaie, des billets de banque, etc.

Fonds cubain pour le bien culturels. Mur 107 coin de San Ignacio Habano Vieja
Tel : 7 862 2633. Magasin du gouvernement. Artisanat. Pour chaque achat, ils donnent un reçu pour éviter les problèmes à la douane de sortie.

shopping dans l'artisanat de havane @skarletoharaBroche
shopping dans l'artisanat de havane @skarletohara

Galeries de Paseo. Street 1 & Paseo. Commercial gallery with “brand” shops.

Promotions de l'ICAIC. 23rd & L Vedado Streets. Tél : 7 832 9430. Fabuleuse vente d'affiches de films cubains.

FIXED PRICE OR “BARGAINING”
Dans les magasins Intur, le prix est fixe. Le marchandage est autorisé dans les marchés aux puces.

Havana Wiki : History

Brève description historique 

C'est l'une des villes ayant le plus de tradition historique dans le Nouveau Monde.

Elle a été fondée en 1515 par Diego Velázquez, avec le nom de San Cristóbal de la Habana dans un endroit de la côte sud, près de la population actuelle de Surgidero de Batabano, quelques années plus tard vers 1519, ses habitants se sont déplacés vers la partie nord de l'île.

En raison de sa situation privilégiée, elle est devenue un point important de la route entre l'Amérique et la Péninsule et, pour cette raison, elle a fréquemment attiré des attaques de pirates.

Afin de la défendre, un système défensif basé sur des forteresses a été construit au 15e siècle et complété au 17e siècle.

En 1592, elle a été déclarée ville par Philippe II et en 1607, elle est devenue la capitale de l'île par décret royal, un honneur qui était détenu jusqu'alors par Santiago de Cuba.

En 1762, elle fut conquise par les Anglais et fut rendue à l'Espagne par la paix de Paris (1763), en échange du territoire de la Floride.

Au cours du 18ème siècle, elle a commencé sa croissance économique qui s'est poursuivie tout au long des 19ème et 20ème siècles.

En 1898, prenant pour prétexte le bombardement du cuirassé Mane, dans son port, les États-Unis déclarent la guerre à l'Espagne et le 1er janvier 1899, l'île proclame son indépendance sous occupation américaine.

La ville a acquis une physionomie moderne et, jusqu'à la révolution communiste, elle a été un paradis pour le tourisme américain.

Depuis 1959, elle est devenue l'un des centres révolutionnaires d'Amérique latine et d'Afrique.

La chute du communisme en URSS et le blocus américain lui donnent un avenir incertain.

La Fondation

Sebastián de Ocampo, le premier navigateur à s'approcher de la région de la future Havane en 1508, a fait une escale dans la baie qui abrite aujourd'hui le port de la capitale.
En 1511, Diego Velázquez part prendre possession de Cuba, accompagné de Hernán Cortés.

Commence alors une conquête impitoyable, poursuivie au Mexique au nom des souverains d'Espagne.

En 1519, Pánfilo de Narváez, mandaté par Diego Velásquez, a fondé la ville de San Cristobal de La Habana.

La première messe et le premier cabildo (conseil ecclésiastique) ont eu lieu le 12 novembre 1519, sous un ceiba, à l'endroit même où se dresse aujourd'hui El Templete, un monument érigé sur la Plaza de Armas, en mémoire de ces événements.

Conscients de la configuration exceptionnelle de la baie, les Espagnols y installent un grand port, où s'arrêtent tous les navires chargés des richesses du Nouveau Monde en route vers la péninsule ibérique.

Très vite, la ville s'impose comme un grand centre commercial et l'une des têtes de pont de la conquête de l'Amérique.

Lorsque La Havane est devenue la capitale

La Havane est devenue la capitale en 1553 (après Santiago), et elle a attiré les corsaires, flibustiers et autres pirates dans les eaux des Caraïbes.

En 1555, Jacques de Sores, un célèbre pirate français, attaque La Havane, s'empare des fortifications et pille la ville.

Toutes les archives disparaissent dans l'incendie.

En réponse à cette catastrophe, le premier gouverneur de Cuba, Hernando de Soto, ordonna la construction d'un vaste complexe défensif comprenant plusieurs forteresses : Castillo de la Real Fuerza (1558), San Salvador de la Punta et Los Tres Reyes del Morro (1589-1597).
En 1561, la Couronne espagnole ordonne la concentration des navires des colonies du Nouveau Monde dans le port de La Havane, aujourd'hui sécurisé : Veracruz au Mexique, Portobelo et Nombre de Dios dans l'isthme d'Amérique centrale, et Cartagena de Indias dans la vice-royauté de la Nouvelle-Grenade (Colombie).

De ces terres lointaines, l'or et l'argent, les plantes pour la teinture des tissus ou la laine d'alpaga pour le tissage de somptueuses capes ornées de plumes d'oiseaux exotiques, arrivaient à Cartagena de Indias.

Les bois précieux étaient destinés aux charpentiers de Grenade et les peaux aux tanneurs de Cordoue.

All these riches are accumulated in the port’s warehouses and are added to the fruits and vegetables, corn, potatoes, sweet potatoes, manioc and cocoa, and then shipped.

L'importation la plus importante de Cuba est sans aucun doute le tabac, qui est progressivement introduit dans les brillants salons de Madrid, Séville et Tolède.

Stratégique, La Havane l'est autant pour les colonies d'Amérique que pour l'Est.

À partir de 1565, les navires de Manille et des Philippines ont déchargé de la porcelaine de Chine, des manteaux de soie brodés, des perles, des parfums, des ivoires et des laques.

En 1592, le roi Philippe II d'Espagne voulait faire de La Havane la clé du Nouveau Monde.

En 1598, il y a près de 4 000 habitants.

En 1665, la reine régnante Marie-Anne d'Autriche a reconnu les armoiries de La Havane, auxquelles a été ajoutée la devise Siempre fidelísima ciudad (Ville toujours fidèle).

Le blason est composé de trois châteaux d'argent sur un champ d'azur, symbole des trois forteresses qui veillent sur le port, et d'une clé d'or qui devait ouvrir la route des Indes.

Une capitale prospère au cœur de l'industrie du sucre et du tabac

L'augmentation de la culture de la canne à sucre et du tabac intensifie les besoins en main-d'œuvre.

À partir de la seconde moitié du XVIIe siècle, La Havane est devenue l'un des principaux centres de la traite des esclaves dans les Caraïbes.

Entre 1600 et 1862, le nombre d'esclaves sur l'île est passé de 4 000 à 445 000.
Avec l'essor de la production de sucre au XIXe siècle, La Havane a bénéficié des avantages de la prospérité.

Le centre-ville a été transformé.

De nouvelles artères sont construites comme le paseo de Carlos III (actuel Salvador Allende), Balascoain, Galiano, Alameda de Isabel II (actuel Paseo del Prado), Infanta.

Les rues sont éclairées et le premier tronçon du chemin de fer, qui relie Villanueva, La Havane et Bejucal, est inauguré en 1837.

Le télégraphe a commencé à fonctionner en 1853, et l'expansion de la

Le télégraphe entre en service en 1853, et l'expansion territoriale rend nécessaire la démolition du mur d'enceinte de la capitale en 1863.

Véritable perle de l'empire espagnol, La Havane est dotée de splendides palais.

L'activité commerciale s'intensifie, associée à une vie sociale et intellectuelle très riche.

Corollaire de ces évolutions, c'est à ce moment que la revendication indépendantiste émerge.

Rien ne va plus entre le pouvoir colonial et les Criollos, descendants des Espagnols, qui rejettent désormais la tutelle de Madrid.

havane cubaBroche
Histoire de La Havane : de la fondation à aujourd'hui

L'indépendantiste vise

En 1810, la première conspiration contre l'Espagne est fomentée à La Havane. Sévèrement réprimée, elle n'empêche pas la montée de la contestation.

Près de 60 ans plus tard, en 1868, éclate la première guerre d'indépendance cubaine, qui se termine en 1878 (guerre de dix ans).

Une nouvelle guerre d'indépendance menée par José Martí a commencé en 1895.

On February 15, 1898, the explosion of the American cruiser Maine in Havana’s roadstead served as a pretext for Washington to intervene, although before them, Spanish troops had to surrender to the Cuban indpendentists.

Le 1er janvier 1899, la République de Cuba est proclamée.

transport havane cubaBroche
Histoire de La Havane : de la fondation à aujourd'hui

Le terrain de jeu américain

La domination espagnole a été suivie par celle des États-Unis.

Les classes sociales déjà aisées ont connu un regain de prospérité, mais la misère a persisté dans les couches les plus défavorisées.

Many Americans made Cuba “their playground” in the 1920s, while the United States was undergoing Prohibition.

Des bars, des cabarets et des casinos ont été créés à Cuba, notamment à La Havane.

La corruption, les jeux d'argent et la prostitution ont durement frappé la capitale cubaine.

Face à la désintégration sociale aggravée par la crise économique de 1929, la colère et le mécontentement gagnent du terrain.
La révolution triomphe à la Havane
Après leur exil au Mexique, les révolutionnaires débarquent clandestinement en décembre 1956 sur la côte sud-est du pays et entament la lutte armée depuis la Sierra Maestra.

havane cubaBroche
Histoire de La Havane : de la fondation à aujourd'hui

La révolution triomphera finalement en 1959

Camilo Cienfuegos est le premier à entrer dans La Havane, à la tête de ses hommes, suivi par Ernesto Che Guevara le 4 janvier, et Fidel Castro le 8 janvier.
Dès son arrivée au pouvoir, le gouvernement tente de construire Cuba Nueva.

Les actifs appartenant à des sociétés étrangères sont nationalisés.

Cuba poursuit sa marche vers le rêve communiste

Les années 1970, période de domination soviétique

A heavily centralized economy and the failure of the industrial growth project of the 1960s, combined with the long and heavy embargo imposed by the United States, are helping to curb Cuba’s economic development.

Le pays a évité de justesse l'asphyxie grâce aux subventions soviétiques estimées à 5 milliards de dollars.

La Havane est directement touchée par ces difficultés financières et la vie quotidienne de ses habitants en est affectée.
Período especial et extrême pauvreté à La Havane
At the end of the 1980s, the disappearance of the socialist camp – with the end of the USSR in 1991 – led to a sharp worsening of economic difficulties.

Lacking everything (food, electricity…) the inhabitants of Havana try as best they can to cope.

The inhabitants of the capital who lived this period tell that the cats and rats of the capital disappeared because the Cubans were dying of hunger, and that the melted cheese of the pizzas was replaced by melted plastic to fill their bellies so much the fridges were empty…

This period is modestly referred to by the authorities as the “special period”.

Guide de voyage de CubaBrocheBroche
Histoire de La Havane : de la fondation à aujourd'hui

La crise économique frappe La Havane

Malgré la fin de la période de spécialisation rendue possible par les réformes de marché de 1993 à 2000 (auto-possession de devises, création de petites coopératives agricoles, développement de l'emploi privé, ouverture aux investissements étrangers) et un certain retour à la croissance, Cuba connaît toujours de graves problèmes économiques.

La situation est aggravée par la crise financière de 2008-09.

The dismissal of at least a quarter of the country’s civil servants, which will begin in 2011, bears witness to this difficult situation; 1.3 million employees will be laid off from state-owned enterprises by 2013.

La Havane, où se trouvent les principales entreprises d'État, est particulièrement touchée par ces licenciements.

Raúl Castro’s reforms

Des réformes à tendance libérale ont été lancées par Raúl Castro en août 2010 pour sauver l'économie cubaine, et ce virage a été confirmé lors du VIe Congrès du Parti communiste cubain en avril 2011.

It is now legal to set up a small business on one’s own.

Des centaines d'entreprises privées commencent à voir le jour à La Havane, ce qui stimule l'économie locale.

La capitale compte désormais un nombre exponentiel d'entreprises privées, et de nouvelles s'ouvrent chaque jour.

Il s'agit de boutiques de manucure, de paladores, de chauffeurs privés, de clubs de fitness et d'entreprises privées.

Tout le monde à La Havane veut avoir son propre commerce !

La ville aujourd'hui

Une ville mixte.

Résolument colorée, comme le reste du pays, La Havane mêle Blancs, Noirs et Métis, qui vivent en harmonie sur le même territoire.

Dans ce domaine, les résultats obtenus par la Révolution sont assez clairs.

Le racisme qui prévalait jusqu'aux années 1950 a été remplacé par un nouveau type de racisme.

S'en est suivie une mixité sociale inédite et féconde, malheureusement parfois teintée de préjugés solidement ancrés dans les mentalités.
Un quartier historique réhabilité.

Depuis une trentaine d'années, le quartier historique, la Habana Vieja (vieille Havane), a été continuellement restauré et les résultats sont remarquables.

A rehabilitation which may seem miraculous but which can be explained by the government’s pragmatic awareness of the tourist manna that Habana Vieja represents, a real architectural and historical jewel of the capital and the country.
Une ville sûre.

Toutefois, malgré la crise, La Havane reste une ville particulièrement sûre en raison d'une sévère répression de la criminalité.

Si un Cubain vole un touriste, il s'expose à des peines très lourdes, allant généralement jusqu'à la prison.

À Vedado, par exemple, les rues les plus fréquentées sont filmées 24 heures sur 24.

Cependant, même si les vols sont sévèrement punis et restent assez rares, il est nécessaire de rester vigilant.

There is little risk of robberies, but if you don’t look after your belongings, they can be stolen from public places.

havane cubaBroche
Havana History: from the foundation to today – Photo © Tristan Quevilly

Histoire des rues de La Havane

Le premier relevé de la ville a été effectué par décret en 1763 par le comte de Ricla, qui a alors délimité quatre quartiers. En même temps, les rues ont été nommées et les maisons numérotées. A La Havane, comme ailleurs, la plupart des noms ont été empruntés à des personnages illustres. Voir ci-dessous pour plus de détails sur l'origine de certains noms.

  • Aguacate (avocat). Il y poussait un généreux avocatier aux fruits savoureux, malheureusement abattu en 1837.
  • Aguiar. De Don Luis José de Aguiar, conseiller royal et illustre citoyen de la ville.
  • Amargura (amertume). Pendant le Carême, la procession de la Passion partait chaque soir de la résidence des franciscains et se rendait à l'église du Cristo, où les fidèles faisaient pénitence. Avenida de los Presidentes (avenue des présidents), ou Calle G, l'une des principales artères du quartier de Vedado. Tout au long de l'avenue, des statues des présidents de la République ont été érigées par ces derniers, puis déboulonnées après la victoire de la révolution.
  • Baratillo (marché aux puces). C'est là que se trouvaient les premiers points de vente au détail.
  • Callejón de Justiz. Cette ruelle ne doit rien à la justice, mais à la résidence du Marquis de Justiz y Santa María, à l'angle de Baratillo.
  • Callejón del Chorro (ruelle du jet d'eau). Fontaine où les Havanais avaient l'habitude de s'abreuver.
  • Callejón de San Juan de Dios. L'un des murs de l'hôpital San Juan de Diós donnait sur cette ruelle.
  • Calzada de San Lázaro (chaussée de Saint Lazare). Cette rue pavée mène à l'Hospital de San Lázaro, construit en 1746.
  • Camino Militar (Chemin militaire). Elle reliait directement la ville au château de Príncipe.
  • Capdevila. Le nom du soldat espagnol qui a défendu les étudiants en médecine, fusillés en 1871 par décision du Conseil de guerre.
  • Cárcel (prison). L'un des murs de l'énorme prison qui occupait l'actuel Parque de los Mártires donnait sur cette rue.
  • Carlos Tercero (Charles III). Cette large avenue, construite en 1835, a accueilli la statue de Carlos III un an plus tard. Elle a conservé ce nom jusqu'en 1974, date à laquelle elle a été rebaptisée Salvador Allende en hommage au président chilien assassiné.
  • Compostela. De l'évêque Don Diego Evelino de Compostela, qui y a fait construire sa maison au numéro 155.
  • Cuarteles (casernes). Ses deux extrémités étaient délimitées par la caserne San Telmo et la caserne d'artillerie.
  • Cuba. Cette rue homonyme du pays rassemble encore un grand nombre de bâtiments historiques, d'institutions culturelles et de services publics.
  • Desamparados (abandonnés). Elle longeait le mur de la zone sud, la partie la plus isolée de la ville.
  • Empedrado (pavé). C'est la première rue pavée de La Havane, et on pense qu'elle a été pavée avant 1770. Elle relie la cathédrale à la place San Juan de Diós.
  • Galiano. En référence à Don Martín Galiano, ministre des Fortifications, qui fit ériger un pont qui porta son nom et qui fut détruit en 1839.
  • Lamparilla. A devotee of souls used to light a lantern there every night, in his room, in the house on the corner of Habana Street… It was on this same street that the vacuum cleaner dealer and his capricious daughter of Our Agent in Havana, Graham Greene, lived.
  • Luz (lumière). Pas plus lumineux qu'un autre, mais c'est ici que vivait Don José Cipriano de La Luz, conseiller général des Postes et, à ce titre, illustre personnage de la ville. Situé entre Cuba et Damas, il abrite de belles maisons coloniales aux toits de tuiles. Vous pouvez également voir les bâtiments Art déco et le logement du médico de la familia (le médecin de famille local), une construction post-moderne en verre.
  • Mercaderes (marchands). Avant la révolution, lorsque le commerce privé était autorisé .
  • Morro. De cette rue, avant la construction des prisons royales, on pouvait voir le château du Morro.
  • Muralla (mur). La porte du mur royal a été ouverte ici en 1721.
  • Neptuno (Neptune). Named after the Neptune fountain, once located on Isabel II’s promenade. Today it is located on the Malecón River, opposite Old Havana.
  • Obispo (évêque). En présence de l'évêque de la ville au moment du baptême des rues.
  • Obrapía (travail pieux). The most illustrious of its inhabitants, Martín Calvo de Arieta – commander of the cavalry companies – included in his will a sum of 5,000 pesos (in 1679, a colossal fortune!) which was to be used to provide the dowry for five orphan girls each year.
  • Oficios (métiers). It was in this street that the craftsmen’s stalls were concentrated. In 1584, when Havana had only four streets, this was the main one.
    O’Reilly. General O’Reilly was the first to enter Havana through this street after the English surrendered the city to the Spanish crown in 1763.
  • Peña Pobre (colline pauvre). De là, on pouvait voir la loma del Angel (colline de l'ange), qui avait elle-même été nommée Peña Pobre.
  • Refugio (refuge). Au XIXe siècle, le capitaine général Mariano Rocafort, surpris par une grosse tempête, se réfugia dans les appartements d'une veuve mulâtre. Le soleil était depuis longtemps réapparu alors qu'il était encore là.
  • San Ignacio. C'était le nom du collège jésuite et de l'église de Saint Ignace de Loyola, qui devint plus tard le séminaire et la cathédrale. Elle était autrefois connue sous le nom de Calle Ciénaga (marécage).
  • Tejadillo (petit toit). Dans cette rue, il y avait une maison avec un petit toit de tuiles, qui devait servir d'exemple à ses voisins avec sa (trop) modeste couverture en bouse de vache.
  • Teniente Rey (Lieutenant Rey). Nothing to do with the king… At the corner of La Habana, lived the lieutenant of a governor of the island named Felix de Rey.
  • Zapata. En hommage non pas au célèbre révolutionnaire mexicain, mais au Dr Salvador José Zapata qui a fait don de ses biens (8 maisons) pour contribuer à l'éducation de la jeunesse cubaine.

Restons en contact sur Instagram

Si vous voulez voir d'autres photos de Cuba, pensez à consulter notre instagram ou facebook et activez les notifications pour ne pas manquer de photos.

CTA Instagram Wego CubaBroche

Frequently Ask Questions

Où manger à La Havane ?

- Restaurant Van Van: for small budgets, this is an establishment that doesn’t look like much, but offers delicious local cuisine in a decor that is very popular with consumers.
– Restaurant La Guarida:
un restaurant gastronomique célèbre et plutôt cher.
You won’t be disappointed by the quality of the service or the ingenuity of the dishes.
-La Mina à La Habana Vieja : avec sa belle terrasse, ce restaurant vous invite à une délicieuse pause ombragée sur la Plaza de Armas.
– And more generally, head to the cafétérias frequented by locals, scattered by dozens throughout the city. If you’re not looking for great food but rather an authentic atmosphere at (very) low prices, this is definitely the right choice.

Meilleur moment pour visiter La Havane

La Havane accueille les touristes toute l'année, car son climat tropical lui confère des températures allant de 25°C à 30°C. La température la plus basse est de 18°C, vous n'aurez donc jamais froid dans cette ville. Bien entendu, la saison sèche est la meilleure période pour visiter La Havane, qui se situe entre décembre et mai.
Si vous voulez profiter de tout ce que la capitale cubaine a à offrir, évitez autant que possible les mois de juin à octobre, car les ouragans peuvent faire leur apparition. Cependant, pendant la saison des pluies, les hôtels sont moins chers et vous trouverez davantage de visites et de voyages organisés.

Que faut-il emporter pour La Havane ?

En raison du climat tropical prédominant, vous devriez inclure dans vos bagages :
– Swimming suit and sandals
– Light clothing, especially in the summer
– Light colored clothes and cotton fabrics, flannels, shorts
– If you travel in the winter season, a Lightweight jackets or a wool sweater can be sufficient, mainly, for the nights; and closed shoes, but comfortable.
– Accessories such as sunglasses, hats and sunscreen.
– If you have indicated some medicine or specific health treatment, you should take it with you during the trip.

Quand sont les vacances à La Havane ?

– 1 January Commemoration of the Triumph of the Revolution.
– May 1st Workers’ Day.
– 26 July: National Day of Rebellion.
– October 10 Commemoration of the beginning of the Wars of Independence
– November 16 Anniversary of the Foundation of San Cristóbal de la Habana
– For other holidays, please refer to our complete guide : Best Time to Visit Cuba

Quel est le décalage horaire à La Havane ?

Heure normale : UTC/GMT -5 heures.
Cuba adopte un horaire d'été entre les mois de mars et d'octobre avec une heure d'avance.

Quel est le voltage à La Havane ?

Notez qu'il s'agit d'une fréquence de 110/220 et de 60 Hz. En général, les fiches sont à broches plates, vous pouvez donc avoir besoin d'un adaptateur pour certains appareils électriques.

La Havane vaut-elle la peine d'être visitée ?

La Havane est une synthèse de tout Cuba, la capitale de l'île et l'une des plus belles villes d'Amérique latine.
The charm of the “Pearl of the Caribbean” continues to act, whoever knows it returns enriched and conquered.
Renouvelée, elle offre tout ce que l'on peut imaginer en matière d'architecture coloniale.
Ses quartiers les plus importants, la Vieille Havane, Vedado, Miramar, Centro Havana et le Malecón vous feront apprécier les souvenirs de l'architecture ancienne.
La Havane est la splendeur tropicale qui rassemble le meilleur de l'Espagne, le meilleur de l'Afrique et le meilleur des Antilles. La Havane, avec ses vieilles voitures américaines, son agitation, ses bâtiments dépouillés, son histoire, ses habitants et ses rythmes ne laisse personne indifférent.

Comment se passe la vie quotidienne à La Havane ?

In this country there are two very different ways of life, that of the Cuban and that of the tourist. For the tourist everything is possible, everything is easy, but for the Cuban who lives very special moments, life is hard. However, the difficulties don’t end with the cheerful character of the Cuban and his hedonistic sense of life, always ready to enjoy the good times.

Puis-je payer par carte de crédit à Habana Cuba ?

Certains établissements acceptent les cartes de crédit, mais l'idéal est de toujours avoir de l'argent en liquide pour effectuer les paiements.
Keep in mind that American Express cards, credit cards and traveler’s checks issued by U.S. banks or their branches are not accepted.

Où puis-je acheter du rhum ou des cigares à La Havane ?

Si vous souhaitez acheter des produits traditionnels tels que le rhum, le café, le tabac et la musique, choisissez les boutiques et établissements spécialisés ou autorisés à les vendre. C'est la seule façon d'être sûr d'acquérir une marchandise authentique et de qualité. Ne faites jamais ce type d'achat dans la rue ou auprès d'inconnus.

Puis-je boire l'eau du robinet à La Havane ?

Bien que l'eau du robinet puisse être bue, il est recommandé d'acheter de l'eau en bouteille.

Le pourboire est-il obligatoire à La Havane ?

La plupart des services à Cuba ne prévoient pas de pourboire. Il est plus que bienvenu si vous souhaitez l'offrir.

Quel temps fait-il à La Havane ?

En moyenne, les mois les plus chauds à La Havane sont avril, mai, juin, juillet, août, septembre et octobre.
Les mois les plus pluvieux dans cette ville sont mai, juin, juillet, août et septembre.
Les mois les plus favorables à la baignade à La Havane sont avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre et novembre.

Combien de jours dois-je rester à La Havane ?

Nous ne pouvons que vous conseiller de prendre le temps de découvrir cette ville au charme fou. 3 jours seraient un minimum.

A vous de jouer

Maintenant, j'aimerais savoir si vous avez des questions.

Ou peut-être avez-vous des informations à ajouter ?

Quoi qu'il en soit, faites-moi signe dans les commentaires ci-dessous.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *